Feedback

Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
MASTER THESIS
VIEW 121 | DOWNLOAD 0

Anorexie et stéréotypes de genre : étude individuelle et familiale

Download
Koerver, Léna ULiège
Promotor(s) : D'Amore, Salvatore ULiège
Date of defense : 1-Sep-2015 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/906
Details
Title : [fr] Anorexie et stéréotypes de genre : étude individuelle et familiale
Author : Koerver, Léna ULiège
Date of defense  : 1-Sep-2015
Advisor(s) : D'Amore, Salvatore ULiège
Committee's member(s) : Gavray, Claire ULiège
Lembo, Barbara 
Language : French
Number of pages : 99
Commentary : 3 annexes
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en sciences psychologiques, à finalité spécialisée en psychologie clinique
Faculty: Master thesis of the Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education

Abstract

[fr] L’anorexie touche très majoritairement des jeunes filles des pays occidentaux. C'est une maladie complexe dans laquelle interagissent des aspects individuels, familiaux et socioculturels. Aucun de ces aspects, s’il est isolé, ne génère l’anorexie. Nous avons exploré les liens spécifiques entre cette maladie et les stéréotypes de genre présents dans la société en général, dans les systèmes familiaux et pour les adolescentes concernées. Pour confirmer ou infirmer nos hypothèses, nous avons sélectionné 3 instruments. Le génogramme, le gendergramme et le questionnaire FemMasc nous ont permis de récolter des données sur 3 familles au sein desquelles une jeune femme a vécu une période aigüe de cette maladie. Ce qui nous a été confié au cours des entretiens qui ont réuni deux fois chaque famille donne corps à ce que décrit la littérature sur le sujet : - L’adolescence est une période spécialement sensible, car c’est l’étape du développement liée à la construction identitaire sexuée. C’est à ce moment que les stéréotypes exercent un poids particulier en ce qui concerne le rapport au corps et à son image, surtout pour les filles. - Expression d’un mal-être, d’un manque d’estime de soi, l'anorexie est aussi le fruit de dynamiques familiales aux caractéristiques telles l’enchevêtrement, la surprotection, l’évitement des conflits et la rigidité. - Pères et mères s’y débattent souvent entre les rôles traditionnels et leurs aspirations. - Les aspects transgénérationnels peuvent aussi s’avérer des clefs de compréhension de la survenue de l’anorexie : des deuils non élaborés, des pertes vécues par les générations précédentes peuvent s’exprimer par la somatisation. - Se différencier, notamment de sa mère, acquérir son identité : l’anorexie inscrit dans le corps la volonté de jeunes femmes de transgresser ou de reproduire à l’excès les exigences stéréotypiques liées à la féminité. Le genre est une catégorie sociale de base. Il est quasi inévitable, pour les humains que nous sommes, de ne pas véhiculer des stéréotypes de genre dans toute communication, action, interprétation. Ne plus chausser ses lunettes sexistes représente une piste à creuser pour améliorer les résultats de la pratique clinique face aux patientes anorexiques, de qui le vécu est fortement impacté par ces stéréotypes.


File(s)

Document(s)

File
Access s103917Koerver2015.pdf
Description: -
Size: 1.58 MB
Format: Adobe PDF

Annexe(s)

File
Access s103917Koerver2015cfd.pdf
Description: -
Size: 1.48 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Koerver, Léna ULiège Université de Liège - ULg > 2e an. master sc. psycho., fin. spéc. psycho. clin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Total number of views 121
  • Total number of downloads 0










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.