Feedback

Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
MASTER THESIS
VIEW 150 | DOWNLOAD 12

Analyse qualitative du récit de vie chez des adolescents hospitalisés en pédopsychiatrie : mise en évidence des facteurs pouvant expliquer l'augmentation des hospitalisations chez les filles entre 13 et 16 ans par rapport aux garçons

Download
Nasiopoulos, Angeliki ULiège
Promotor(s) : Gauthier, Jean-Marie ULiège
Date of defense : 2-Sep-2015 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/943
Details
Title : [fr] Analyse qualitative du récit de vie chez des adolescents hospitalisés en pédopsychiatrie : mise en évidence des facteurs pouvant expliquer l'augmentation des hospitalisations chez les filles entre 13 et 16 ans par rapport aux garçons
Author : Nasiopoulos, Angeliki ULiège
Date of defense  : 2-Sep-2015
Advisor(s) : Gauthier, Jean-Marie ULiège
Committee's member(s) : Blavier, Adelaïde ULiège
Diana, Giacomo 
Language : French
Number of pages : 173
Commentary : 2 annexes
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en sciences psychologiques, à finalité spécialisée en psychologie clinique
Faculty: Master thesis of the Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education

Abstract

[fr] A travers notre étude exploratoire, nous avons tenté de mettre en évidence différents facteurs pouvant être en lien avec la disparité observée dans les hospitalisations entre les filles et les garçons d'un service de pédopsychiatrie. Pour ce faire, nous sommes allés à la rencontre de six adolescents (trois filles et trois garçons) hospitalisés dans l’unité brève et six adolescents (trois filles et trois garçons) hospitalisés dans l’unité de bilan d'un service de pédopsychiatrie. Afin de répondre à notre question principale, notre méthodologie basée sur un entretien semi-structuré consistait à comparer les spécificités des récits de vie des filles et des garçons en les liant à leurs différences psychopathologiques ainsi qu’à leur âge. Les résultats montrent que les filles ont tendance à présenter des troubles de l’humeur et/ou anxieux et sont plus fréquemment confrontées à des situations stressantes que les garçons au début de leur adolescence. En effet, pour cette période, les filles évoquent des évènements négatifs particuliers et détaillés en lien avec la famille ou une agression extérieure, un événement de leur vie ayant constitué un changement familial, le plus grand challenge auquel elles ont dû faire face encore une fois lié au thème familial, des problèmes de santé pour lesquels elles expriment des affects négatifs et des pertes d’amitié. De manière générale, les garçons tendent à avoir des troubles du comportement et sont beaucoup plus neutres et généraux dans l’ensemble de leurs propos par rapport aux filles qui ont plus tendance à exprimer leur ressenti négatif ou positif lié aux situations détaillées qu’elles évoquent.


File(s)

Document(s)

File
Access s052561Nasiopoulos2015.pdf
Description: -
Size: 3.57 MB
Format: Adobe PDF

Annexe(s)

File
Access s052561Nasiopoulos2015cfd.pdf
Description: -
Size: 375.24 kB
Format: Adobe PDF

Author

  • Nasiopoulos, Angeliki ULiège Université de Liège - ULg > 2e an. master sc. psycho., fin. spéc. psycho. clin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Blavier, Adelaïde ULiège Université de Liège - ULg > Départ. de Psychologies et Cliniques des Systèmes humains > Ergonomie et intervention au travail
    ORBi View his publications on ORBi
  • Diana, Giacomo
  • Total number of views 150
  • Total number of downloads 12










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.