Feedback

Gembloux Agro-Bio Tech (GxABT)
Gembloux Agro-Bio Tech (GxABT)
MASTER THESIS
VIEW 67 | DOWNLOAD 114

Comparaison à l'aide de méthodes non destructives de la qualité des fûts d'épicéa issus soit de régénérations naturelles soit de plantations

Download
Gosset, Thibault ULiège
Promotor(s) : Ligot, Gauthier ULiège
Date of defense : 19-Jun-2020 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/9507
Details
Title : Comparaison à l'aide de méthodes non destructives de la qualité des fûts d'épicéa issus soit de régénérations naturelles soit de plantations
Author : Gosset, Thibault ULiège
Date of defense  : 19-Jun-2020
Advisor(s) : Ligot, Gauthier ULiège
Committee's member(s) : Monty, Arnaud ULiège
Claessens, Hugues ULiège
Jourez, Benoît ULiège
De Mil, Tom 
Language : French
Number of pages : 80
Keywords : [en] Norway spruce
[en] wood quality
[en] non-destructive evaluation
[en] natural regeneration
[fr] Epicéa commun
[fr] qualité du bois
[fr] mesure non-destructive
[fr] régénération naturelle
Discipline(s) : Life sciences > Phytobiology (plant sciences, forestry, mycology...)
Target public : Researchers
Professionals of domain
Student
General public
Other
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en bioingénieur : gestion des forêts et des espaces naturels, à finalité spécialisée
Faculty: Master thesis of the Gembloux Agro-Bio Tech (GxABT)

Abstract

[fr] L’épicéa est traditionnellement régénéré par plantation et exploité par mise à blanc en Belgique depuis le milieu du 19\up{ème} siècle. Depuis plusieurs décennies, une sélection génétique des provenances d’épicéa a été réalisée pour augmenter la productivité et la qualité du bois issu des plantations. Avec la régénération naturelle, cet aspect n’est plus autant maîtrisé et la crainte de perdre ce progrès subsiste. De plus, différents acteurs du monde forestier suggèrent que le bois issu de régénération naturelle est de moins bonne qualité que celui issu de plantation. L’objectif de ce travail est ainsi de comparer la qualité du bois d'épicéa issu de régénération naturelle et de plantation dans le contexte de la futaie équienne. Cette comparaison est obtenue à l'aide d'une synthèse de la littérature, d'interviews auprès d'un expert belge et deux experts français afin de recueillir leurs opinions et la création d'une expérimentation de terrain. Pour mettre en place cette expérimentation, un formulaire a été envoyé à différents cantonnements du DNF afin de localiser les parcelles potentiellement intéressantes. Le protocole de terrain a ensuite été développé afin de mesurer et comparer la qualité du bois d'épicéa issu de régénération naturelle et de plantation. Un système d'encodage a été développé sur base d'une application smartphone afin de faciliter l'encodage des données. Ce protocole et cette application ont ensuite été testés au sein de quatre placettes. Enfin, une structure d'analyse statistique des données récoltées est proposée.
Selon la littérature et les interviews des experts, la qualité des peuplements régénérés naturellement ne devrait pas différer de la qualité des peuplements issus de plantation. Les informations récoltées suggèrent plutôt que d'autres facteurs, comme les interventions sylvicoles, puissent être plus important. Mettre en place une expérimentation de terrain reste cependant nécessaire afin de vérifier cette hypothèse. L'enquête réalisée auprès des agents du DNF a révélé qu'au moins 46 parcelles présentent des arbres de minimum 60 cm de circonférence, permettant ainsi un échantillonnage suffisant. Enfin, la première expérience sur le terrain a permis d'estimer la variabilité de la qualité du bois entre deux peuplements et d'obtenir des informations sur l'effort d'échantillonnage à concevoir. Ces informations sont utilisées afin d'estimer le plan d'échantillonnage le plus optimal.
A l'issue de cette thèse, aucun éclaircissement n'a pu être apporté concernant une potentielle différence de qualité du bois entre la régénération naturelle et la plantation. Une boite à outils complète a, cependant, été développée afin de tester cette hypothèse.


File(s)

Document(s)

File
Access Comparaison_WQ.pdf
Description:
Size: 1.28 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Gosset, Thibault ULiège Université de Liège > Gembloux Agro-Bio Tech

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Monty, Arnaud ULiège Université de Liège - ULiège > Département GxABT > Biodiversité et Paysage
    ORBi View his publications on ORBi
  • Claessens, Hugues ULiège Université de Liège - ULiège > Département GxABT > Gestion des ressources forestières et des milieux naturels
    ORBi View his publications on ORBi
  • Jourez, Benoît ULiège Université de Liège - ULiège > Département GxABT > Gestion des ressources forestières et des milieux naturels
    ORBi View his publications on ORBi
  • De Mil, Tom Université de Gand - UGent > Faculty of Bioscience Engineering > Laboratory of Wood Technology - Woodlab
  • Total number of views 67
  • Total number of downloads 114










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.