Feedback

Faculté de Médecine Vétérinaire
Faculté de Médecine Vétérinaire
MASTER THESIS
VIEW 160 | DOWNLOAD 0

Chez le chien souffrant d'anxiété de séparation, l'utilisation d'antidépresseurs, en complément d'une thérapie comportementale, permet-elle de réduire plus efficacement les symptômes que la thérapie comportementale seule ?

Download
Miette, Victoire ULiège
Promotor(s) : Gustin, Pascal ULiège
Date of defense : 2-Jul-2020 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/9525
Details
Title : Chez le chien souffrant d'anxiété de séparation, l'utilisation d'antidépresseurs, en complément d'une thérapie comportementale, permet-elle de réduire plus efficacement les symptômes que la thérapie comportementale seule ?
Translated title : [en] Separation anxiety in dogs : Is the use of antidepressants, in addition to behavioral therapy, more effective in reducing symptoms than behavioral therapy alone ?
Author : Miette, Victoire ULiège
Date of defense  : 2-Jul-2020
Advisor(s) : Gustin, Pascal ULiège
Committee's member(s) : Cambier, Carole ULiège
Art, Tania ULiège
Marichal, Thomas ULiège
Language : French
Number of pages : 70
Keywords : [fr] chien
[fr] anxiété de séparation
[fr] antidépresseurs
[fr] thérapie comportementale
[en] dog
[en] separation anxiety
[en] antidepressants
[en] behavioral therapy
Discipline(s) : Life sciences > Veterinary medicine & animal health
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en médecine vétérinaire
Faculty: Master thesis of the Faculté de Médecine Vétérinaire

Abstract

[fr] L’anxiété de séparation est un trouble comportemental caractérisé par des vocalises, des destructions et des déjections émises par l’animal, uniquement lorsqu’il est laissé seul. C’est un trouble comportemental fréquent et sous diagnostiqué, alors que poser quelques questions simples aux propriétaires permet souvent d’en faire le diagnostic. Au bout d’un certain temps, ces comportements indésirables peuvent venir à bout de la patience des propriétaires et de leurs voisins ; ceci peut se solder par un abandon voire une euthanasie de l’animal. Un diagnostic rapide et une prise en charge efficace sont donc essentiels.
Une thérapie comportementale constitue toujours la base de la prise en charge de l’anxiété de séparation. L’emploi d’antidépresseurs en complément de la thérapie comportementale est utile, d’une part, pour diminuer plus rapidement les comportements indésirables de l’anxiété de séparation et, d’autre part, pour permettre au chien de mieux vivre la thérapie comportementale, en retrouvant un équilibre émotionnel rassurant. La prescription de psychotropes étant réservée aux vétérinaires, elle constitue une opportunité pour fournir une prise en charge plus globale de l’animal, par rapport à celle que pourrait proposer un éducateur ou un comportementaliste non vétérinaire. Le vétérinaire doit s’assurer de proposer le traitement le plus efficace possible car les enjeux de la réussite du traitement de l’anxiété de séparation sont multiples : améliorer la relation entre l’homme et l’animal, contribuer au bien-être animal et permettre de réduire le nombre de chiens abandonnés.

[en] Separation anxiety is a behavioral disorder characterized by vocalizations, destructions and eliminations exhibited by the dog only when left alone. It is a frequent and under-diagnosed behavioral disorder, although asking a few questions to the owners is often enough to make the diagnosis. Over time, these unwanted behaviors can overwhelm the patience of owners and their neighbours and can lead to relinquishment or even euthanasia of the dog. Therefore, rapid diagnosis and effective treatment are essential.
Behavioral therapy is the core treatment of separation anxiety. The use of antidepressants in addition to the behavioral therapy is useful, on the one hand, to obtain a faster decrease of the unwanted behaviors and, on the other hand, to enable the dog to experience therapy better, by restoring a balanced and appeasing emotional state. Since the prescription of psychotropic drugs is restricted to veterinarians, it constitutes an opportunity to provide a more global care of the animal, compared to that which could be proposed by an educator or a non-veterinary behaviorist. Veterinarians must make sure to propose the most effective treatment possible because the stakes of successful treatment of separation anxiety are multiple : rebuild the canine-human bond, contributing to animal welfare and reducing the number of relinquished dogs.


File(s)

Document(s)

File
Access MIETTE_Victoire_TFE_FMV_juin2020_provisoire.pdf
Description:
Size: 2.54 MB
Format: Adobe PDF
File
Access MIETTE_Victoire_TFE_FMV_juin2020_définitif.pdf
Description:
Size: 2.54 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Miette, Victoire ULiège Université de Liège > Master méd. vété.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Cambier, Carole ULiège Université de Liège - ULiège > Département des sciences fonctionnelles (DSF) > Département des sciences fonctionnelles (DSF)
    ORBi View his publications on ORBi
  • Art, Tania ULiège Université de Liège - ULiège > Département des sciences fonctionnelles (DSF) > Phys. neuro-muscul., de l'effort - Méd. sport. des animaux
    ORBi View his publications on ORBi
  • Marichal, Thomas ULiège Université de Liège - ULiège > Département des sciences fonctionnelles (DSF) > Physiologie générale et des systèmes
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 160
  • Total number of downloads 0










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.