Feedback

Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
MASTER THESIS
VIEW 62 | DOWNLOAD 21

Perspectives temporelles et anxiété chez les adolescents ayant commis des faits qualifiés infractions

Download
Plusquin, Emilie ULiège
Promotor(s) : Glowacz, Fabienne ULiège
Date of defense : 3-Sep-2015 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/956
Details
Title : [fr] Perspectives temporelles et anxiété chez les adolescents ayant commis des faits qualifiés infractions
Author : Plusquin, Emilie ULiège
Date of defense  : 3-Sep-2015
Advisor(s) : Glowacz, Fabienne ULiège
Committee's member(s) : Gavray, Claire ULiège
Spitz, Jacqueline 
Language : French
Number of pages : 122
Commentary : 5 annexes
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en sciences psychologiques, à finalité spécialisée en psychologie clinique
Faculty: Master thesis of the Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education

Abstract

[fr] Ce mémoire a pour thème les perspectives temporelles, l'anxiété et la délinquance au sein d'une population masculine adolescente. Questions de recherche et hypothèses: -première question de recherche: «la délinquance permet-elle d'expliquer les perspectives temporelles?». Ses hypothèses:(1)les adolescents délinquants sont moins enclins à penser à leur avenir que les adolescents non délinquants,(2)les adolescents délinquants sont plus orientés vers le présent alors que les adolescents non délinquants sont plus orientés vers le futur,(3)le passé est perçu de façon plus négative pour les adolescents délinquants par rapport aux adolescents non délinquants,(4)les adolescents délinquants présentent une attitude temporelle face à leur avenir davantage positive par rapport aux adolescents non délinquants. -deuxième question de recherche: «la délinquance explique-t-elle l'anxiété?» Son hypothèse: les jeunes délinquants présentent un taux d'anxiété plus élevé que les jeunes non délinquants, au niveau de l'anxiété-trait et de l'anxiété envers le futur. -troisième question de recherche: «l'anxiété explique-t-elle les perspectives temporelles?» Afin de tester ces hypothèses, 115 sujets se sont vus administrer différents questionnaires et les données récoltées ont principalement été traitées par des corrélations et régressions. Résultats: -première question de recherche: ne confirment pas la première hypothèse ni la dernière. Ils confirment partiellement la deuxième, selon laquelle les sujets présentant un taux de délinquance élevé sont davantage tournés vers le présent fataliste. Ils confirment également la troisième, selon laquelle les sujets perçoivent leur passé de façon plus négative. -deuxième question de recherche: ils tendent à confirmer l'hypothèse selon laquelle, plus le taux de délinquance est élevé, plus l'anxiété-trait l'est également. Cependant, l'identique envers l'anxiété à propos du futur n'est pas confirmé. -troisième question de recherche: ils tendent à confirmer que l'anxiété a un impact sur le passé négatif, le présent fataliste, le présent hédoniste mais ne confirment pas cela quant au passé positif et au futur. Conclusion: perspectives temporelles, anxiété et délinquance peuvent présenter un lien et il apparaît utile d'effectuer un travail concernant ces thèmes avec, notamment, les adolescents délinquants.


File(s)

Document(s)

File
Access s091854Plusquin2015.pdf
Description: -
Size: 567.98 kB
Format: Adobe PDF

Author

  • Plusquin, Emilie ULiège Université de Liège - ULg > 2e an. master sc. psycho., fin. spéc. psycho. clin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Total number of views 62
  • Total number of downloads 21










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.