Feedback

Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
MASTER THESIS
VIEW 484 | DOWNLOAD 749

Efficacité d'un jeu de réalité virtuelle dans la réduction de la douleur et de l'anxiété durant la réalisation du prick test dans une population pédiatrique entre 7 et 17 ans

Download
Stracman, Loriane ULiège
Promotor(s) : Stassart, Céline ULiège
Date of defense : 31-Aug-2020/8-Sep-2020 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/10587
Details
Title : Efficacité d'un jeu de réalité virtuelle dans la réduction de la douleur et de l'anxiété durant la réalisation du prick test dans une population pédiatrique entre 7 et 17 ans
Author : Stracman, Loriane ULiège
Date of defense  : 31-Aug-2020/8-Sep-2020
Advisor(s) : Stassart, Céline ULiège
Committee's member(s) : Germain, Sophie ULiège
Giebels, Karin 
Language : French
Number of pages : 106
Keywords : [fr] Douleur aiguë
[fr] Réalité virtuelle
[fr] Anxiété
[fr] Pédiatrique
[fr] Tests allergiques
[fr] Prick test
[fr] Distraction
Discipline(s) : Social & behavioral sciences, psychology > Treatment & clinical psychology
Target public : Researchers
Professionals of domain
Student
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en sciences psychologiques, à finalité spécialisée en psychologie clinique
Faculty: Master thesis of the Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education

Abstract

[fr] Objectif : L’objectif de cette étude est d’évaluer l’efficacité d’un jeu de réalité virtuelle dans la réduction de la douleur et de l’anxiété durant la réalisation d’un test allergique (prick test) dans une population pédiatrique entre 7 et 17 ans.

Participants : L’échantillon se compose de 91 enfants âgés de 7 à 17 ans devant réaliser un test allergique (prick test).

Méthodologie : Les sujets sont répartis aléatoirement en 3 groupes : un groupe expérimental avec un distracteur de type réalité virtuelle (n=29), un autre groupe expérimental avec un distracteur moins immersif de type bande dessinée (n=31) et un groupe sans distraction, le groupe contrôle (n=31). Dans chaque groupe, le niveau de douleur perçue (NRS-11) et observée (CHEOPS) ainsi que le niveau d’anxiété (MRF-3) ont été évalués.

Résultats : Les analyses statistiques des résultats montrent que le niveau de douleur observée est moins élevé dans le groupe réalité virtuelle par rapport au groupe bande dessinée mais pas par rapport au groupe contrôle. Le niveau de douleur perçue et le niveau d’anxiété sont moins élevés dans le groupe réalité virtuelle par rapport au groupe bande dessinée et par rapport au groupe contrôle.

Conclusion : Nous pouvons affirmer qu’un jeu de réalité virtuelle interactif est un outil distractif potentiellement efficace pour diminuer la douleur et l’anxiété chez les enfants durant un prick test.


File(s)

Document(s)

File
Access Mémoire Stracman Loriane.pdf
Description:
Size: 860.69 kB
Format: Adobe PDF

Annexe(s)

File
Access Annexes Stracman Loriane.pdf
Description:
Size: 442.87 kB
Format: Adobe PDF

Author

  • Stracman, Loriane ULiège Université de Liège > Master sc. psycho., à fin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Germain, Sophie ULiège Université de Liège - ULiège > Département de Psychologie > Psychologie clinique de l'adulte
    ORBi View his publications on ORBi
  • Giebels, Karin
  • Total number of views 484
  • Total number of downloads 749










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.