Feedback

Gembloux Agro-Bio Tech (GxABT)
Gembloux Agro-Bio Tech (GxABT)
MASTER THESIS
VIEW 169 | DOWNLOAD 554

Influence des régimes de feux sur les pâturages de l'oryx algazelle à l'aide de la télédétection: cas de la Réserve de Faune de Ouadi Rimé - Ouadi Achim (Tchad)

Download
Lox, Sophie ULiège
Promotor(s) : Lejeune, Philippe ULiège ; Vermeulen, Cédric ULiège
Date of defense : 26-Aug-2020 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/10636
Details
Title : Influence des régimes de feux sur les pâturages de l'oryx algazelle à l'aide de la télédétection: cas de la Réserve de Faune de Ouadi Rimé - Ouadi Achim (Tchad)
Author : Lox, Sophie ULiège
Date of defense  : 26-Aug-2020
Advisor(s) : Lejeune, Philippe ULiège
Vermeulen, Cédric ULiège
Committee's member(s) : Monty, Arnaud ULiège
Fayolle, Adeline ULiège
Marc, Dethier 
Language : French
Keywords : [en] wildfire
[en] scimitar-horned oryx
[en] remote sensing
[en] vegetation
[fr] feu de brousse
[fr] oryx algazelle
[fr] strate herbacée
[fr] Sahel
[fr] Tchad
[fr] télédétection
[fr] occupation du sol
[fr] gestion des feux
Discipline(s) : Life sciences > Environmental sciences & ecology
Engineering, computing & technology > Multidisciplinary, general & others
Funders : Sahara Conservation Fund
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en bioingénieur : gestion des forêts et des espaces naturels, à finalité spécialisée
Faculty: Master thesis of the Gembloux Agro-Bio Tech (GxABT)

Abstract

[fr] Les feux de brousses constituent l’un des facteurs majeurs de perturbation des écosystèmes sahéliens et leur occurrence pourrait considérablement croître dans un contexte de changements climatiques. Dans la Réserve de Faune de Ouadi Rimé-Ouadi Achim (Tchad) où l’oryx algazelle (Oryx dammah) est actuellement en cours de réintroduction, une gestion adéquate des feux de brousse est requise. Cependant, les répartitions de la végétation et des feux de brousse dans cette réserve, mesurant plus de deux fois la superficie de la Belgique, sont mal connues, et la littérature est peu développée concernant les conséquences de ces feux sur la végétation herbacée des régions sahéliennes. Cette étude tente d’apporter des éléments d’information sur ces trois aspects.

Tout d’abord, une synthèse du contexte local et actuel a été dressée afin de comprendre au mieux la région et ses enjeux. Les objectifs de l’étude ont ensuite été abordés comme suit :
(1) Des images Planet et Sentinel-2 ont été classées par la méthode Random Forest selon 4 classes d’occupation du sol (végétation arborée, frutescente, herbacée et sol nu) pour une zone proche du domaine vital des oryx. L’efficience accrue des images Sentinel-2 a été reconnue et une cartographie similaire a ensuite été générée pour l’ensemble de la réserve sur base d’un empilement d’image Sentinel-2 et Sentinel-1.
(2) Des images MODIS de surfaces brûlées de 2001 à 2019 ont été traitées à l’aide de la télédétection. Les feux ont été cartographiés sur l’ensemble de la Réserve de Faune de Ouadi Rimé – Ouadi Achim selon les trois régimes de feux sélectionnés : fréquence, temps de retour et saisonnalité.
(3) Le domaine vital des oryx réintroduits a été identifié et des relevés botaniques (quadrats de 4m2) ont été réalisés sur ce territoire dans deux formations végétales différenciées. Sur le terrain, le pourcentage de recouvrement des espèces a été estimé et la hauteur mesurée. Le pourcentage de sol nu et de litière a également été recensé.

La cartographie de l’occupation du sol proposée témoigne du gradient de végétation et de climat entre les extrêmes Sud et Nord de la réserve, mais aussi des variations dues aux feux ou au surpâturage. L’analyse des régimes de feu a notamment permis de visualiser les zones les plus régulièrement touchées et d’identifier la période d’occurrence accrue durant les mois d’octobre et novembre. L’inventaire botanique, quant à lui, a mis en évidence des espèces dont l’abondance ou la croissance semble favorable ou non aux modalités des régimes de feux. Ces résultats ont ensuite été mis en relation avec l’alimentation de prédilection de l’oryx et ont permis de tirer des conclusions utiles dans le cadre de la gestion sur le terrain.

Cette étude constitue la première recherche connue sur cette thématique dans la région et il convient, de ce fait, de rester vigilent lors de l’utilisation des résultats. Bien que les réponses à nos objectifs soient d’ordre complexe, elles constitueront une base certaine à la gestion des feux de brousse sur les pâturages de l’oryx algazelle et au-delà.


File(s)

Document(s)

File
Access Lox_Sophie_2020_TFE.pdf
Description:
Size: 5.01 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Lox, Sophie ULiège Université de Liège > Gembloux Agro-Bio Tech

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Monty, Arnaud ULiège Université de Liège - ULiège > Département GxABT > Biodiversité et Paysage
    ORBi View his publications on ORBi
  • Fayolle, Adeline ULiège Université de Liège - ULiège > Département GxABT > Gestion des ressources forestières et des milieux naturels
    ORBi View his publications on ORBi
  • Marc, Dethier Sahara Conservation Fund
  • Total number of views 169
  • Total number of downloads 554










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.