Feedback

Faculté de Philosophie et Lettres
Faculté de Philosophie et Lettres
MASTER THESIS
VIEW 122 | DOWNLOAD 34

Allier émotions, contenu sémantique et contraintes musicales : études quantitative et qualitative du processus de traduction des chansons Disney à travers le temps

Download
Bodart, Romane ULiège
Promotor(s) : Perrez, Julien ULiège
Date of defense : 14-Jun-2021/24-Jun-2021 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/11893
Details
Title : Allier émotions, contenu sémantique et contraintes musicales : études quantitative et qualitative du processus de traduction des chansons Disney à travers le temps
Author : Bodart, Romane ULiège
Date of defense  : 14-Jun-2021/24-Jun-2021
Advisor(s) : Perrez, Julien ULiège
Committee's member(s) : Claeskens, Magali ULiège
Rasier, Laurent ULiège
Language : French
Discipline(s) : Arts & humanities > Languages & linguistics
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en traduction, à finalité spécialisée
Faculty: Master thesis of the Faculté de Philosophie et Lettres

Abstract

[fr] L’enjeu de ce travail de fin d’études est d’analyser les traductions de l’anglais vers le français d’un échantillon de chansons issues de films Disney. Il conviendra de comprendre comment les traducteurs parviennent à faire passer les éléments qui contribuent au succès des chansons Disney d’une langue à une autre, et ce, malgré les nombreuses contraintes dont regorge la chanson source Disney. En effet, les chansons composées pour les films Disney sont loin d’être anodines et ont toutes pour but de transmettre des émotions au public. De la chanson issue du premier long-métrage, Blanche-Neige et les Sept Nains en 1937, à plus récemment, l’envoûtant How far I’ll go de Vaïana en 2016, en passant par le classique A whole new world de Aladdin en 1993, rien ne fut laissé au hasard ; le succès Disney opère aussi bien en langue source qu’en langue cible. Il s’agira notamment d’examiner le travail de traduction des paroles de chansons destinées à être chantées à un large public, c’est-à-dire de répertorier les caractéristiques littéraires des chansons originales avant de procéder à une analyse stylistique et sémantique pour ensuite aboutir à une comparaison au regard des caractéristiques littéraires des chansons traduites. Si l’on part du constat que le traducteur est confronté à des contraintes littéraires et musicales complexes et à un contenu culturel fortement chargé en émotions, il convient de se poser la question suivante : « S’agit-il réellement de traduction ou bien d’une discipline hybride entre la composition et la traduction, voire uniquement de la composition ? » L’hypothèse retenue est que le traducteur de chansons doublées Disney est plus qu’un simple traducteur : c’est un adaptateur ou un transcréateur. Pour illustrer ce postulat de départ, j’ai développé deux sous-questions auxquelles je répondrai au cours de ce travail, à savoir : « Les traductions plus récentes (années 90-2000) sont-elles moins calquées sur le texte source que les traductions initiales des premières chansons Disney ? » et « Dans quelle mesure le choix d’un traducteur plutôt qu’un autre a-t-il une influence sur la traduction et les processus choisis pour transférer un contenu d’une langue source vers une langue cible ? »


File(s)

Document(s)

File
Access TFE Romane Bodart.pdf
Description:
Size: 2 MB
Format: Adobe PDF

Annexe(s)

File
Access Annexes TFE Romane Bodart.xlsx
Description:
Size: 45.93 kB
Format: Microsoft Excel XML

Author

  • Bodart, Romane ULiège Université de Liège > Master trad., à fin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Claeskens, Magali ULiège Université de Liège - ULiège > Département de langues modernes : ling., litt. et trad. > Département de langues modernes : ling., litt. et trad.
    ORBi View his publications on ORBi
  • Rasier, Laurent ULiège Université de Liège - ULiège > Département de langues modernes : ling., litt. et trad. > Langue et linguistique néerlandaises
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 122
  • Total number of downloads 34










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.