Feedback

Faculté de Médecine Vétérinaire
Faculté de Médecine Vétérinaire
MASTER THESIS
VIEW 13 | DOWNLOAD 0

Le thermomètre infrarouge chez le chat : une alternative fiable et moins invasive que le thermomètre électronique ?

Download
Mahin, Charlotte ULiège
Promotor(s) : Desmet, Christophe ULiège
Date of defense : 21-Jun-2021 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/11939
Details
Title : Le thermomètre infrarouge chez le chat : une alternative fiable et moins invasive que le thermomètre électronique ?
Translated title : [en] The infrared thermometer on cats : a reliable and less invasive alternative to the electronic thermometer?
Author : Mahin, Charlotte ULiège
Date of defense  : 21-Jun-2021
Advisor(s) : Desmet, Christophe ULiège
Committee's member(s) : Art, Tania ULiège
Cambier, Carole ULiège
Gustin, Pascal ULiège
Language : French
Number of pages : 32
Discipline(s) : Life sciences > Anatomy (cytology, histology, embryology...) & physiology
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en médecine vétérinaire
Faculty: Master thesis of the Faculté de Médecine Vétérinaire

Abstract

[fr] La prise de température rectale à l’aide du thermomètre électronique est un acte vétérinaire
reconnu comme étant stressant chez les chats, pouvant mener à des réactions agressives. Le
thermomètre infrarouge a l’avantage de prendre la température de l’animal à distance. Cette
étude tente donc de déterminer si la prise de température infrarouge est aussi fiable et moins
contraignante que la prise de température rectale chez les chats. La température de 35 chats a
été mesurée à l’aide d’un thermomètre électronique par voie rectale et d’un thermomètre
infrarouge dans la région orbitaire. La réaction comportementale des chats lors de la prise de
température par chaque thermomètre a été reportée sur une échelle de stress allant de 1 à 5. La
fréquence cardiaque a été mesurée avant et après l’utilisation de chaque thermomètre. Une
corrélation de 0,91 a été observée entre les mesures des deux thermomètres. En moyenne, la
différence entre la température infrarouge et rectale était de 0,38°C. Les mesures prises par les
deux thermomètres ne présentaient pas de différences significatives (P > 0,05). La précision des
deux instruments a également été mesurée grâce à un bain-Marie. Le degré de précision du
thermomètre électronique était de 0,07 alors que celui du thermomètre infrarouge était de 0,11.
L’utilisation du thermomètre infrarouge a provoqué une augmentation moyenne de la fréquence
cardiaque de 7 battements par minute (bpm) et a été associée à un score de stress moyen de 1,1.
Le thermomètre électronique a induit une augmentation de 23 bpm en moyenne et a été associé
à l’observation d’un score de stress moyen de 3,4. Le thermomètre infrarouge permet de réduire
significativement la contrainte provoquée lors de la prise de température chez le chat mais ses
résultats ne sont pas assez exacts que pour remplacer définitivement le thermomètre
électronique dans la pratique vétérinaire courante.


File(s)

Document(s)

File
Access MAHIN_Charlotte_TFE_FMV_juin_2021_provisoire.pdf
Description:
Size: 796.24 kB
Format: Adobe PDF
File
Access MAHIN_Charlotte_TFE_FMV_juin2021_définitif.pdf
Description:
Size: 867.28 kB
Format: Adobe PDF

Author

  • Mahin, Charlotte ULiège Université de Liège > Master méd. vété.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Art, Tania ULiège Université de Liège - ULiège > Département des sciences fonctionnelles (DSF) > Phys. neuro-muscul., de l'effort - Méd. sport. des animaux
    ORBi View his publications on ORBi
  • Cambier, Carole ULiège Université de Liège - ULiège > Département des sciences fonctionnelles (DSF) > Département des sciences fonctionnelles (DSF)
    ORBi View his publications on ORBi
  • Gustin, Pascal ULiège Université de Liège - ULiège > Département des sciences fonctionnelles (DSF) > Pharmacologie, pharmacothérapie et toxicologie
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 13
  • Total number of downloads 0










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.