Feedback

Faculté de Médecine
Faculté de Médecine
MASTER THESIS
VIEW 108 | DOWNLOAD 139

Impact de l'obésité et de l'intolérance au glucose sur l'interaction entre les cellules T Natural Killer invariantes et les monocytes

Download
Lardinois, Fanny ULiège
Promotor(s) : Legrand, Sylvie ULiège
Date of defense : 6-Jul-2021 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/12481
Details
Title : Impact de l'obésité et de l'intolérance au glucose sur l'interaction entre les cellules T Natural Killer invariantes et les monocytes
Translated title : [en] Impact of obesity and glucose intolerance on the interaction between invariant Natural Killer T cells and monocytes
Author : Lardinois, Fanny ULiège
Date of defense  : 6-Jul-2021
Advisor(s) : Legrand, Sylvie ULiège
Committee's member(s) : Jacobs, Nathalie ULiège
Sadzot, Catherine ULiège
Polese, Barbara ULiège
Language : French
Number of pages : 48
Keywords : [fr] iNKT
[fr] CD1d
[fr] monocyte
[fr] FACS
[fr] Obésité
[fr] Immuno-métabolisme
[fr] immuno-surveillance
Discipline(s) : Human health sciences > Endocrinology, metabolism & nutrition
Research unit : GIGA
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en sciences biomédicales, à finalité approfondie
Faculty: Master thesis of the Faculté de Médecine

Abstract

[fr] L’obésité est un problème de santé publique majeur entrainant une augmentation du risque de mortalité. Elle est associée au diabète de type 2, aux maladies cardio-vasculaires, mais aussi à certains types de cancers. De plus, l’obésité affecte différentes populations de cellules immunitaires, telles que les cellules NK, pouvant mener à une perte d’immuno-surveillance. L’hypothèse sur laquelle se base ce travail est que la présentation d’un nouvel antigène (glyco)lipidique via le CD1d par les monocytes des patients obèses intolérants au glucose pourrait induire une activation chronique et/ou robuste des cellules iNKT périphériques, conduisant à leur « épuisement » et contribuant à la perte d’immuno-surveillance observée chez les patients obèses. Dans ce mémoire, nous avons initié une étude clinique sur patient afin de caractériser les cellules iNKT ainsi que les monocytes de patients minces, obèses normo- glycémiques et obèses intolérants au glucose. Différents phénomènes, ont dès lors, déjà pu être observés, telle qu’une diminution du nombre de cellules iNKT chez les patients obèses en comparaison aux patients minces. De plus, ces cellules iNKT de patients obèses auraient une moins bonne capacité à répondre à une stimulation par rapport à des cellules iNKT de patients minces. Nous avons observé que l’obésité pouvait avoir un impact sur le phénotype ainsi que sur les fonctions des cellules iNKT.

Author

  • Lardinois, Fanny ULiège Université de Liège > Master sc. bioméd., à fin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Jacobs, Nathalie ULiège Université de Liège - ULiège > Département des sciences biomédicales et précliniques > Virologie
    ORBi View his publications on ORBi
  • Sadzot, Catherine ULiège Université de Liège - ULiège > Département des sciences de la vie > Virologie - Immunologie
    ORBi View his publications on ORBi
  • Polese, Barbara ULiège Université de Liège - ULiège > Département des sciences biomédicales et précliniques > Département des sciences biomédicales et précliniques
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 108
  • Total number of downloads 139










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.