Feedback

Faculté des Sciences
Faculté des Sciences
MASTER THESIS
VIEW 28 | DOWNLOAD 119

Contextualisation des attaques de chiens en Région Wallonne avant l'installation d'une population de loups

Download
Swennen, Louve ULiège
Promotor(s) : Poncin, Pascal ULiège ; Licoppe, Alain ULiège
Date of defense : 2-Sep-2021 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/12613
Details
Title : Contextualisation des attaques de chiens en Région Wallonne avant l'installation d'une population de loups
Author : Swennen, Louve ULiège
Date of defense  : 2-Sep-2021
Advisor(s) : Poncin, Pascal ULiège
Licoppe, Alain ULiège
Committee's member(s) : Vandenheede, Marc ULiège
Bolkaerts, Benoit 
Kohler, Anthony 
Language : French
Number of pages : 86
Keywords : [fr] chiens
[fr] loups
[fr] ovins
[fr] caprins
[fr] attaque
Discipline(s) : Life sciences > Environmental sciences & ecology
Funders : DEMNA
Research unit : Service Public de Wallonie
Target public : Researchers
Professionals of domain
Student
General public
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en biologie des organismes et écologie, à finalité approfondie
Faculty: Master thesis of the Faculté des Sciences

Abstract

[fr] Dans le cadre de la recolonisation naturelle du loup sur le territoire belge, la Région
Wallonne a mis en place un plan d’action pour une « cohabitation équilibrée entre l’homme et
le loup en Wallonie ». C’est le Département de l’étude du Milieu Naturel et Agricole (DEMNA)
qui coordonne ce plan d’action. L’un de ses objectifs concerne la protection des troupeaux au
niveau de la prévention et des indemnisations en cas de dégâts faits par un loup (Schockert et
al., 2020).
La problématique des attaques de chiens sur les troupeaux ovins et caprins est
relativement peu connue et peu documentée (Fichefet et al., 2018; Garde, 2005). Cette
problématique est pourtant bien présente. Une meilleure compréhension du contexte dans lequel
se déroulent les attaques de chiens peut permettre de les différencier de celles du loup qui est
souvent pris comme responsable de tous les dégâts sur troupeaux. De plus, l’aide apportée aux
éleveurs diffère en fonction de la nature de l’attaque dont a été victime le cheptel. Les attaques
de chiens doivent être dédommagées par les propriétaires car ceux-ci sont responsables des
dégâts causés par leurs animaux (De Wulf, 2019).
En France, une enquête a été réalisée au début des années 2000 afin de mettre en
évidence dans quel contexte se déroulent les attaques de chiens (Garde et al., 2007). Dans le
cadre de ce travail, une enquête en ligne a été mise en place, via l’association d’appui au Collège
des Producteurs, afin de récolter des données permettant d’établir un contexte dans lequel se
déroulent les attaques. Des discussions avec des membres du Réseau Loup ont également
permis de tester une fiche de contexte ayant pour but de collecter les informations utiles à ce
sujet directement sur le terrain.
Bien que les chiens, au contraire des loups, n’aient pas de stratégie de prédation et
attaquent de manière relativement aléatoire au gré des occasions qui se présentent à eux (Garde,
2005), des tendances quant au déroulement des attaques peuvent se dégager des témoignages
collectés. Celles-ci se déroulent la plupart du temps en journée et les chiens sont aperçus dans
la majorité des cas. Des groupes de deux chiens généralement de grande taille et appartenant à
des personnes du voisinage sont le plus souvent tenus comme responsable. Certaines
exploitations semblent plus touchées que d’autres par cette problématique, celles-ci n’étant pas
majoritaires au sein de la communauté des éleveurs. Un contact avec le propriétaire du/des
chien(s) responsable(s) d’une attaque semble être efficace contre la récidive.
Il semblerait que la protection des troupeaux doive se faire un maximum par de la
prévention que ce soit au niveau des moyens mis en place par les éleveurs (clôtures, haies etc.)
que par de la sensibilisation des propriétaires de chiens quant aux dégâts que ceux-ci peuvent
causer. Les moyens de protections envers le loup devraient permettre de réduire par la même
occasion les attaques de chiens.


File(s)

Document(s)

File
Access SMEM00131_SWENNEN_LOUVE_S192897_2021_.pdf
Description:
Size: 2.46 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Swennen, Louve ULiège Université de Liège > Master biol. orga. & écol., fin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Vandenheede, Marc ULiège Université de Liège - ULiège > Dpt. de gestion vétérinaire des Ressources Animales (DRA) > Ethologie vétérinaire et bien-être des animaux
    ORBi View his publications on ORBi
  • Bolkaerts, Benoit
  • Kohler, Anthony
  • Total number of views 28
  • Total number of downloads 119










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.