Feedback

Faculté des Sciences
Faculté des Sciences
MASTER THESIS
VIEW 86 | DOWNLOAD 263

Gestion et conservation de Nauclea Diderichii en forêt tropicale africaine

Download
Kamdem Meikeu, Marie Gyslène ULiège
Promotor(s) : Doucet, Jean-Louis ULiège
Date of defense : 6-Sep-2021/7-Sep-2021 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/13166
Details
Title : Gestion et conservation de Nauclea Diderichii en forêt tropicale africaine
Author : Kamdem Meikeu, Marie Gyslène ULiège
Date of defense  : 6-Sep-2021/7-Sep-2021
Advisor(s) : Doucet, Jean-Louis ULiège
Committee's member(s) : Ponette, Quentin 
Hambuckers, Alain ULiège
Language : French
Keywords : [en] Ecology
[en] exploitation
[en] diameter structure
[en] dispersers
[en] Nauclea diderrichii
[en] phenology
[en] rate of reconstitution
[fr] Ecologie
[fr] exploitation
[fr] disperseur
[fr] phénologie
[fr] taux de reconstitution
[fr] structure diamétrique
Discipline(s) : Life sciences > Environmental sciences & ecology
Research unit : Laboratoire de Foresterie des Régions Tropicales et Subtropicales de Gembloux Agro-Bio Tech.
Target public : Researchers
Professionals of domain
Student
General public
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master de spécialisation en sciences et gestion de l'environnement dans les pays en développement
Faculty: Master thesis of the Faculté des Sciences

Abstract

[fr] La présente étude vise à synthétiser et à compléter les connaissances relatives à Nauclea diderrichii, une espèce ligneuse commercialisée internationalement sous le nom de bilinga. Pour y parvenir, nous avons d’abord réalisé une synthèse des connaissances sur l’espèce et identifié les actuelles lacunes. Ensuite, une étude préliminaire des espèces animales intervenant dans la dispersion des graines a été réalisée au Cameroun. Enfin, les impacts de l’exploitation sur les populations ont été estimés en mobilisant une base de données couvrant plus de 7 millions d’hectares.
Bien que N. diderrichii soit relativement bien documenté, les données permettant de mieux caractériser son écologie et la dynamique de ses populations sont très éparses et incomplètes. Il s’agit d’un sérieux frein à la mise en place d’une sylviculture adaptée.
Deux habitats prospectés au Cameroun ont permis d’identifier 14 taxons des disperseurs de N. diderrichii. Cephalophus monticola et plusieurs espèces de rongeurs sont probablement les disperseurs terrestres les plus importants. Les disperseurs arboricoles mériteraient aussi d’être observés.
L’exploitation forestière a vraisemblablement un impact limité sur les populations de l’espèce. Présente à une densité moyenne de 0,25 pied (de diamètre supérieur à 20 cm) par hectare, elle n’est pas rare. Sa structure de population suit une courbe décroissante indicative d’une régénération soutenue. Les diamètres légaux d’exploitation sont supérieurs aux diamètres de fructification régulière. Considérant un accroissement annuel moyen en diamètre relativement faible (0,35 cm), les taux de reconstitution des effectifs exploitables sont faibles à modérés.
Sur base de l’ensemble de ces informations, le statut « NT » attribué par l’IUCN semble se justifier.


File(s)

Document(s)

File
Access TFEKamdemGyslene.pdf
Description: -
Size: 1.93 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Kamdem Meikeu, Marie Gyslène ULiège Université de Liège > Master spéc. sc. & gest. env. dans pays dév.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Ponette, Quentin Université catholique de Louvain > Science environnementale, forestière, écologie > Earth and Life Institute
  • Hambuckers, Alain ULiège Université de Liège - ULiège > Département de Biologie, Ecologie et Evolution > Biologie du comportement - Ethologie et psychologie animale
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 86
  • Total number of downloads 263










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.