Feedback

Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
MASTER THESIS
VIEW 141 | DOWNLOAD 662

Effet paradoxal de la poursuite du bonheur

Download
Castagna, Suzanne ULiège
Promotor(s) : Hansenne, Michel ULiège
Date of defense : 30-Aug-2021/7-Sep-2021 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/13319
Details
Title : Effet paradoxal de la poursuite du bonheur
Author : Castagna, Suzanne ULiège
Date of defense  : 30-Aug-2021/7-Sep-2021
Advisor(s) : Hansenne, Michel ULiège
Committee's member(s) : Dardenne, Benoît ULiège
D'Argembeau, Arnaud ULiège
Language : French
Number of pages : 121
Keywords : [fr] Bonheur
[fr] Bien-être
[fr] Poursuite du bonheur
[fr] Effets paradoxaux
[fr] Émotions
Discipline(s) : Social & behavioral sciences, psychology > Theoretical & cognitive psychology
Target public : Researchers
Professionals of domain
Student
General public
Other
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en sciences psychologiques, à finalité spécialisée en psychologie clinique
Faculty: Master thesis of the Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education

Abstract

[fr] Gravée depuis déjà deux millénaires dans les écrits de célèbres philosophes et penseurs de l’Antiquité, la curiosité de l’Homme concernant le bonheur fait originellement de celui-ci un objet d’enquête religieuse et philosophique. À cette époque, Aristote entrevoyait déjà le bonheur comme un bien suprême, si pas le but même de l’existence humaine. De façon intéressante, il est à noter que cette conception semble aujourd’hui encore demeurer au cœur de notre société contemporaine si nous nous en tenons à un fait sociétal majeur, avancé par les recherches scientifiques, qui n’est autre que « tout le monde, ou presque, veut être heureux ».
Les recherches menées dans le cadre de ce mémoire s’inscrivent dans les travaux plus généraux d’une littérature naissante qui démontre les dommages psychologiques que peut dès lors engendrer une poursuite excessive du bonheur. Parmi ceux-ci, nous retiendrons la diminution du bien-être subjectif, du bien-être psychologique, l’apparition de sentiments de solitude, ainsi que la manifestation d’une symptomatologie dépressive, englobée dans l’apparition de troubles de l’humeur tels qu’une dépression majeure ou un trouble bipolaire.
Naturellement, la publication de ces données très récentes nous a incités à investiguer, dans le cadre de ce mémoire, l’effet de la valorisation du bonheur grâce à deux études. Les résultats de notre première étude corrélationnelle concordent avec les conclusions des recherches antérieures selon lesquelles la valorisation du bonheur est négativement associée à la satisfaction de vie, au bonheur subjectif, au bien-être psychologique, et positivement associée aux symptômes dépressifs. Notre seconde étude expérimentale, qui visait à tester de manière empirique et écologique le lien causal entre la valorisation du bonheur et le bien-être ressenti dans des activités quotidiennes, met en avant des résultats concluants mais mitigés, à savoir un effet néfaste de la valorisation du bonheur uniquement sur la satisfaction de vie, les symptômes dépressifs, et le bien-être ressenti au cours des activités réalisées par nos participants.
Pour expliquer la survenue de ces effets paradoxaux de la poursuite du bonheur, nous nous appuierons essentiellement sur les nombreuses hypothèses et facteurs explicatifs émis au sein du modèle de la poursuite cybernétique du bonheur de Zerwas et Ford (2021) et de l’adaptation hédonique proposé par Sheldon et Lyubomirsky (2012), décrits dans le présent mémoire, et qui contribuent à la meilleure connaissance du côté obscur du bonheur.


File(s)

Document(s)

File
Access MÉMOIRE_CASTAGNA SUZANNE.pdf
Description:
Size: 3.27 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Castagna, Suzanne ULiège Université de Liège > Master sc. psycho., à fin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Total number of views 141
  • Total number of downloads 662










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.