Feedback

Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
MASTER THESIS
VIEW 101 | DOWNLOAD 6

La pratique d'une activité sportive chez les travailleurs : Un atout pour lutter contre le stress et les émotions négatives en période de COVID-19 ?

Download
Bonnesire, Pauline ULiège
Promotor(s) : Wagener, Aurélie ULiège
Date of defense : 30-Aug-2021/7-Sep-2021 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/13433
Details
Title : La pratique d'une activité sportive chez les travailleurs : Un atout pour lutter contre le stress et les émotions négatives en période de COVID-19 ?
Author : Bonnesire, Pauline ULiège
Date of defense  : 30-Aug-2021/7-Sep-2021
Advisor(s) : Wagener, Aurélie ULiège
Committee's member(s) : Babic, Audrey ULiège
Brouette, Béatrice ULiège
Language : French
Number of pages : 100
Keywords : [fr] Stress / émotions / COVID-19/ coronavirus/activité sportive/ travail/travailleurs/prévention/stress professionnel
Discipline(s) : Social & behavioral sciences, psychology > Social, industrial & organizational psychology
Funders : Fapse
Target public : Researchers
Professionals of domain
Student
General public
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en sciences psychologiques, à finalité spécialisée en psychologie sociale, du travail et des organisations
Faculty: Master thesis of the Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education

Abstract

[fr] La notion de stress prend de plus en plus d’ampleur dans notre société, surtout dans le domaine du travail. Tous travailleurs (cadre, employé·e·s, ouvrier·ère·s…) peut faire face au stress professionnel. Un stress prolongé peut être néfaste pour la santé de ceux-ci puisqu’il peut conduire à de l’épuisement, de l’absentéisme, des troubles musculo-squelettiques… (Légeron, 2008 ; Mücke et al., 2018). Dans la majorité des cas, ce stress est accompagné d’émotions négatives (i.e., de l’anxiété, de la colère ou encore de la tristesse) (Hess, 2003). La pratique d’une activité sportive comporte plusieurs avantages comme : une réduction du stress, un meilleur sommeil, atténuer les émotions négatives, etc. comparé à ceux que ne pratiquent pas d’activité sportive (Chan et al., 2019 ; Bezzera et al., 2020, cités par Violant-Holz, 2020).
L’objectif premier de ce mémoire est d’évaluer si le fait de pratiquer une activité sportive améliore la santé mentale des travailleurs. Plus précisément, il s’agit d’évaluer si l’activité sportive est un facteur protecteur contre le stress et les émotions négatives chez les salariés. Cette étude a été constituée de 152 travailleurs belges. Nos analyses descriptives ont été réalisées à l’aide du logiciel JAMOVI (version 1.6.8.0., 2020). Le stress des participants a été évalué avec l’échelle du stress professionnel négatif (SPN) (Barbier et al., 2010). En ce qui concerne les émotions des participants, nous avons utilisé l’échelle des émotions de base (Power, 2006 ; Philippot, 2011). Dans cette étude, nous ne pouvions passer à coter de ce contexte pandémique lié à la COVID-19. C’est pourquoi nous avons réalisé un questionnaire en ligne adapté au maximum à ce nouveau mode de vie. Dans cette recherche, dans un premier temps, nous avons voulu observer les émotions (positives et négatives) qui étaient liées au stress chez les travailleurs (tous métiers confondus), sportifs ou non. Dans un second temps, nous avons voulu savoir quel était le groupe de travailleurs qui exprimaient le plus de stress et le plus d’émotions négatives durant cette période. Nous avons donc comparé trois groupes (1) des personnes qui travaillent sur le terrain, (2) des personnes qui télétravaillent et (3) des personnes qui travaillent dans le secteur médical. Ensuite, nous voulions analyser s’il existait une différence significative pour le stress et les émotions entre le groupe de personnes qui pratiquent une activité sportive et le groupe de personnes qui ne pratiquent pas d’activité sportive. Finalement, nous voulions comparer le score seuil du stress professionnel négatif (hors COVID-19) au score du stress professionnel négatif en période de coronavirus. Parmi nos trois hypothèses, une est confirmée, une partiellement confirmée et la dernière n’a pas pu être confirmée.


File(s)

Document(s)

File
Access « La pratique d’une activité sportive chez les travailleurs _ un atout pour lutter contre le stress et les émotions négatives en période de COVID-19 ?» .pdf
Description:
Size: 1.09 MB
Format: Adobe PDF
File
Access Erratum_« La pratique d’une activité sportive chez les travailleurs _ un atout pour lutter contre le stress et les émotions négatives en période de COVID-19 ?» .pdf
Description: -
Size: 109.3 kB
Format: Adobe PDF

Author

  • Bonnesire, Pauline ULiège Université de Liège > Master sc. psycho., à fin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Babic, Audrey ULiège Université de Liège - ULiège > Département de Psychologie > Psychologie sociale des groupes et des organisations
    ORBi View his publications on ORBi
  • Brouette, Béatrice ULiège Université de Liège - ULiège > Département de Psychologie > Département de Psychologie
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 101
  • Total number of downloads 6










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.