Feedback

Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
MASTER THESIS
VIEW 111 | DOWNLOAD 360

Comment les adultes présentant un trouble du spectre autistique de type Asperger ont-ils construit et continuent-ils de construire des méthodes d'adaptation pour créer du lien au-delà de la communication d'informations ?

Download
Bona, Stéphanie ULiège
Promotor(s) : Comblain, Annick ULiège ; Lejeune, Christophe ULiège
Date of defense : 22-Jun-2022/28-Jun-2022 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/14315
Details
Title : Comment les adultes présentant un trouble du spectre autistique de type Asperger ont-ils construit et continuent-ils de construire des méthodes d'adaptation pour créer du lien au-delà de la communication d'informations ?
Translated title : [fr] Comment les adultes présentant un trouble du spectre autistique de type Asperger ont-ils construit et continuent-ils de construire des méthodes d'adaptation pour créer du lien au-delà de la communication d'informations ?
Author : Bona, Stéphanie ULiège
Date of defense  : 22-Jun-2022/28-Jun-2022
Advisor(s) : Comblain, Annick ULiège
Lejeune, Christophe ULiège
Committee's member(s) : Brianda, Maria Elena ULiège
Jacquet, Pascale 
Language : French
Number of pages : 70
Keywords : [fr] Asperger, trouble du spectre de l'autisme, théorisation ancrée
Discipline(s) : Social & behavioral sciences, psychology > Treatment & clinical psychology
Commentary : Tout le mémoire est en un seul fichier PDF. Il regroupe le corps du texte et les annexes.
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en sciences psychologiques, à finalité spécialisée en psychologie clinique
Faculty: Master thesis of the Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education

Abstract

[fr] A l'heure actuelle, de nombreuses références et recherches (Attwood, 2019 ; Bankier, Lenz,
Gutierrez, Bach et Katschnig, 1999 ; Bennett, Szatmari, Bryson, Volden, Zwaigenbaum, Vaccarella, Duku & Boyle, 2007 ; Howlin, 2003 ; Kalandaze, Norbury, Naerland et Naess, 2018 ; Martin et McDonald, 2004 ; Pijnacker, Hagoort, Buitelaar, Teunisse et Geurts, 2008 ; Roy, Dillo, Emrich et Ohlmeler, 2009) établissent des relevés des différents déficits de communication qui affectent les personnes porteuses d'un syndrome d'Asperger. Dès le départ, la recherche que je souhaitais mener, quant à elle, avait pour ambition de dépasser le constat clinique et d'adopter le point de vue des personnes porteuses d'un syndrome d'Asperger pour favoriser la compréhension des adaptations mises au point pour communiquer. Mais, progressivement, j'ai pris conscience que les personnes porteuses d'un syndrome d'Asperger était tout-à-fait capable de communiquer des informations et que la difficulté réelle se situait davantage au niveau de la création du lien et ma question de recherche a été modifiée en conséquence. Le but de cette recherche n'était donc nullement de développer le point de vue de l'évaluation critérielle du soignant mais la compréhension du point de vue adaptatif et créatif de la personne porteuse d'un syndrome d'Asperger face à ses propres difficultés.
J'ai souhaité adopter une approche qualitative pour cette recherche. En effet,
utiliser les mots me semble essentiel pour appréhender la complexité de la « réalité » individuelle
et/ou collective vécue par des personnes porteuse d'un syndrome d'Asperger. Malgré les difficultés de communication identifiées des participants dans un premier temps, et de ma personne dans un second temps, et même si cela semble n'être qu'un processus « aliénant », la cohérence et la pertinence de réaliser une étude sur la communication en utilisant des mots et non des statistiques ou des classifications me paraissent évidentes : « l'utilisation imposante des méthodes statistiques donne lieu selon moi en ce moment à une accumulation d'un ensemble de données fragmentaires auxquelles il manque une interprétation d'ensemble qui en dégagerait la signification sociale profonde » (Grenier, 2005, p.108). L'hétérogénéité des personnes autistes étant très importante sur le continuum des TSA, les chiffres, tels que la prévalence, ont peu de sens pour aborder en profondeur le vécu qualitatif des participants. La méthode par théorisation ancrée permettant de dépasser les mots, de rendre le vécu intelligible et de capturer l'expérience intime, son utilisation me parait particulièrement intéressante et pertinente dans le cadre de personnes porteuses d'un syndrome d'Asperger qui par essence ont des difficultés pour communiquer leurs émotions et ce qu'elles ressentent.
Cette recherche désire donc « crédibiliser » en quelque sorte le vécu des personnes porteuses
d'un syndrome d'Asperger et la manière dont elles perçoivent la réalité face aux critères
diagnostiques établis pour les identifier.


File(s)

Document(s)

File
Access Mémoire (4).pdf
Description:
Size: 1.24 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Bona, Stéphanie ULiège Université de Liège > Master sc. psycho., à fin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Brianda, Maria Elena ULiège Université de Liège - ULiège > Département de Psychologie > Clinique systémique et psychopathologie relationnelle
    ORBi View his publications on ORBi
  • Jacquet, Pascale
  • Total number of views 111
  • Total number of downloads 360










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.