Feedback

Gembloux Agro-Bio Tech (GxABT)
Gembloux Agro-Bio Tech (GxABT)
MASTER THESIS
VIEW 6 | DOWNLOAD 1

Quantification et modélisation de l'appétence des semis des principales essences ligneuses pour les ongules

Download
Diacre, Mérylie ULiège
Promotor(s) : Ligot, Gauthier ULiège ; Candaele, Romain ULiège
Date of defense : 30-Jun-2022 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/14914
Details
Title : Quantification et modélisation de l'appétence des semis des principales essences ligneuses pour les ongules
Author : Diacre, Mérylie ULiège
Date of defense  : 30-Jun-2022
Advisor(s) : Ligot, Gauthier ULiège
Candaele, Romain ULiège
Committee's member(s) : Monty, Arnaud ULiège
Claessens, Hugues ULiège
Licoppe, Alain ULiège
Language : French
Number of pages : 42
Keywords : [fr] Abroutissement
[fr] cerf
[fr] chevreuil
[fr] équilibre forêt-gibier
[fr] forêt tempérée
[fr] interaction plantes-herbivores
[fr] régénération naturelle
[fr] red deer
[fr] roe deer
[fr] Wallonie
Discipline(s) : Life sciences > Agriculture & agronomy
Life sciences > Phytobiology (plant sciences, forestry, mycology...)
Target public : Researchers
Professionals of domain
Student
General public
Other
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en bioingénieur : gestion des forêts et des espaces naturels, à finalité spécialisée
Faculty: Master thesis of the Gembloux Agro-Bio Tech (GxABT)

Abstract

[fr] Un enjeu majeur de la gestion durable des écosystèmes forestiers est la restauration de l'équilibre forêt-gibier. Les grands ongulés peuvent entraver la régénération des forêts par l’abroutissement intensif de jeunes semis lorsque leurs populations dépassent la capacité d’accueil de la forêt. L’abroutissement est un comportement complexe et influencé par de nombreux facteurs. Ce travail visait à identifier l'influence relative des caractéristiques des semis et du contexte écologique sur les préférences alimentaires des ongulés. Un objectif secondaire était de quantifier l'impact direct de l'abroutissement sur la hauteur des semis et la longueur des pousses. Dans cette étude, la pression d’abroutissement a été étudiée sur sept espèces (le hêtre Fagus sylvatica L., l’épicéa Picea abies L. Karst., les chênes indigènes Quercus spp., le charme Carpinus betulus L., le sorbier Sorbus aucuparia L., le bouleau Betula spp. et l’érable sycomore Acer pseudoplatanus L.) et dans deux sites avec une densité faible et élevée de cerfs (Cervus elaphus) et une densité similaire de chevreuils (Capreolus capreolus). 32 et 54 placettes d’échantillonnages ont été inventoriées sur le site Lacs-GBC et le site Semois respectivement. Ces placettes étaient localisées dans des peuplements feuillus situés en forêt publique de la Région wallonne (Belgique) et gérés en maintenant un couvert continu. Un premier modèle linéaire généralisé mixte a été établi pour analyser les caractéristiques des semis et du milieu susceptibles d'affecter la probabilité d’abroutissement d'un semis : espèce, hauteur, statut social, indice de diversité de Shannon, densité de semis, surface terrière, densité locale d'ongulés, le recouvrement et le taux d’abroutissement de la ronce. Des mesures de hauteurs, de diamètres et de longueurs de pousses ont également été effectuées sur les semis. Ces mesures ont été utilisées pour ajuster deux modèles linéaires mixtes, un pour prédire la hauteur des semis et un autre pour prédire la longueur des pousses. Les résultats ont montré que la probabilité d’abroutissement d’un semis était principalement associée à l'espèce et au statut social. L’abroutissement de la pousse apicale entraînait une réduction moyenne de la hauteur de 7% et 10% des semis de hêtre et de chênes respectivement. La perte en longueur des pousses était plus importante pour le hêtre, le chêne que le charme et l'épicéa. Néanmoins, l’étude de l’effet de l’abroutissement sur la hauteur et la biomasse des semis nécessiterait une autre approche notamment via le marquage et le suivi de semis. L’amélioration du modèle d’abroutissement d’un semis et son extension à différents sites permettraient d’affiner la compréhension du comportement d’abroutissement et d'effectuer des comparaisons multisites.


File(s)

Document(s)

File
Access TFE_MérylieDiacre.pdf
Description:
Size: 1.68 MB
Format: Adobe PDF

Annexe(s)

File
Access data.zip
Description:
Size: 181.11 kB
Format: Unknown

Author

  • Diacre, Mérylie ULiège Université de Liège > Master bioingé. gest. forêts & esp. nat., à fin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Monty, Arnaud ULiège Université de Liège - ULiège > Département GxABT > Biodiversité et Paysage
    ORBi View his publications on ORBi
  • Claessens, Hugues ULiège Université de Liège - ULiège > Département GxABT > Gestion des ressources forestières et des milieux naturels
    ORBi View his publications on ORBi
  • Licoppe, Alain ULiège Université de Liège - ULiège > Département GxABT > Gestion des ressources forestières et des milieux naturels
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 6
  • Total number of downloads 1










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.