Feedback

Faculté d'Architecture
Faculté d'Architecture
MASTER THESIS
VIEW 143 | DOWNLOAD 263

Mémoire de fin d'études : "Liège Post-Car : vers un projet de territoire."

Download
Marghem, Thibault ULiège
Promotor(s) : Barcelloni Corte, Martina ULiège ; Pigeon, Virginie ULiège
Date of defense : 22-Aug-2022/2-Sep-2022 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/15380
Details
Title : Mémoire de fin d'études : "Liège Post-Car : vers un projet de territoire."
Author : Marghem, Thibault ULiège
Date of defense  : 22-Aug-2022/2-Sep-2022
Advisor(s) : Barcelloni Corte, Martina ULiège
Pigeon, Virginie ULiège
Committee's member(s) : Dawance, Sophie ULiège
Heuskin, Olivier 
Language : French
Number of pages : 207
Keywords : [fr] Post-car
[fr] Liège
[fr] Territoire
[fr] Voiture
[fr] Mobilité
[fr] Scénario
[fr] Imaginaire
[fr] Ville Diffuse
Discipline(s) : Engineering, computing & technology > Architecture
Target public : Researchers
Professionals of domain
Student
General public
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en architecture, à finalité spécialisée en art de bâtir et urbanisme
Faculty: Master thesis of the Faculté d'Architecture

Abstract

[fr] Et si le monde urbain devenait un monde sans voiture ? Ce travail de recherche-projet tente de répondre à cette interrogation dans le contexte de la transition écologique.

Les territoires évoluent et sont constamment en changement. Les villes et les territoires européens connaissent une nouvelle forme d’urbanisation depuis quelques décennies. Cette urbanisation va au-delà des notions que nous connaissons, telle que de la périphérie ou la périurbanisation. Cette nouvelle forme urbaine n’est pas quelque chose qui part de la ville pour rayonner vers le territoire, au contraire, ce quelque chose né du territoire même. Ce phénomène est celui de la «ville diffuse» (Secchi, 2010). Durant ces soixante dernières années, «l'urbanisation a évolué de façon spectaculaire, estompant le clivage ville/campagne» (Viganò et al., 2017, p.89). Très vite, des zones considérées auparavant comme zones rurales ont subi des processus d’urbanisation, changeant ainsi hypothèses et visions que nous avions de la ville. Cependant la «ville diffuse» n’est pas apparue soudainement au cours du 20ème siècle. Bien que le concept soit récent, ce phénomène doit être considéré dans un très long processus. La Belgique, par rapport aux autres pays européens, semble particulièrement marquée par cet diffusion urbaine (Halleux et al., 2002). Dans ce travail, la question d'un "monde sans voiture" se pose essentiellement au sein de la «ville diffuse» : une ville encore forte dépendante de la voiture individuelle et oubliée des politiques de mobilités alternatives.

D'un point de vue méthodologique, en considérant le cas de la Métropole de Liège et de son territoire, ce travail développe une lecture cartographique de l'évolution des différents réseaux aux cours des siècles afin d'en comprendre ses spécificités, ses paradoxes et d'en tirer son potentiel. Cette description transcalaire est ensuite mise en lien avec une analyse des nouvelles pratiques liées à l'utilisation de la voiture : en effet, depuis son apparition le nombre de voiture n’a cessé d’augmenter jusqu’à récemment où des scientifiques et experts de la ville ont fait l’observation que ce n’était plus le cas, il est apparu des tendances, des «signaux faibles» symptomatiques d'un changement radical de la mobilité (Bahrami, 2017). Ce travail de recherche-projet tente de saisir les leviers de transformations permettant de bousculer les paradigmes actuelles, et ce, en considérant que le territoire fonctionne comme un palimpseste et que tout territoire est issu de divers processus de modification (Corboz, 1983). Ainsi, les restes du Car-World s’offrent à être manipulés vers un Post-Car-World (Cogato Lanza & Berger, 2021).

Bien qu'un objectif no-car radicale n'a pas été poursuivi, il est tout de même important, et ce face aux multiples transitions que les territoires connaissent aujourd'hui, d'explorer le futur et de redéfinir les limites du pensable. Croisant les disciplines de l'architecture, de l'urbanisme et de la sociologie de la mobilité, l'imagination d'un projet post-car sur la «ville diffuse» de la «Grande Liège» par le biais de scénarios futurs, débouche sur deux projets expérimentaux qui questionnent à la fois : nouvelles formes urbaines, déplacements sur le territoire, et surtout transformations spatiales que ce changement sociétal génère.


File(s)

Document(s)

File
Access TFE_MARGHEM_Thibault .pdf
Description:
Size: 21.65 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Marghem, Thibault ULiège Université de Liège > Master archi., à fin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Dawance, Sophie ULiège Université de Liège - ULiège > Département d'Architecture > Département d'Architecture
    ORBi View his publications on ORBi
  • Heuskin, Olivier
  • Total number of views 143
  • Total number of downloads 263










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.