Feedback

Gembloux Agro-Bio Tech (GxABT)
Gembloux Agro-Bio Tech (GxABT)
MASTER THESIS
VIEW 70 | DOWNLOAD 276

Stabilisation et hygiénisation alcaline des biosolides issus de la déshydratation des boues de vidange dans une perspective de valorisation agricole dans la ville de Yaoundé, Cameroun

Download
Wafo Kamdem, Arnold Joel ULiège
Promotor(s) : De Clerck, Caroline ULiège ; cognet, Stephane
Date of defense : 1-Sep-2022 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/15627
Details
Title : Stabilisation et hygiénisation alcaline des biosolides issus de la déshydratation des boues de vidange dans une perspective de valorisation agricole dans la ville de Yaoundé, Cameroun
Translated title : [fr] STABILIZATION AND ALKALINE HYGIENIZATION OF BIOSOLIDS FROM SEWAGE SLUDGE DEWATERING FOR AGRICULTURAL USE IN THE CITY OF YAOUNDE, CAMEROON
Author : Wafo Kamdem, Arnold Joel ULiège
Date of defense  : 1-Sep-2022
Advisor(s) : De Clerck, Caroline ULiège
cognet, Stephane 
Committee's member(s) : Colin, Gilles ULiège
Jijakli, Haissam ULiège
Language : French
Number of pages : 47
Keywords : [fr] : hygiénisation, stabilisation, biosolides, adjuvants, valorisation, boues de vidange.
Discipline(s) : Life sciences > Agriculture & agronomy
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master de spécialisation en production intégrée et préservation des ressources naturelles en milieu urbain et péri-urbain
Faculty: Master thesis of the Gembloux Agro-Bio Tech (GxABT)

Abstract

[fr] La gestion des eaux et particulièrement des boues de vidange reste préoccupante dans le monde, et surtout dans les pays à faibles revenus, moins préoccupés et moins sensibilisés sur les risques concomitants. Dans le but de trouver des technologies simples, efficaces et moins couteuse dans le traitement et la stabilisation des boues de vidanges, le présent travail de recherche avait pour objectif général de contribuer à la valorisation agronomique des boues de vidange.
Cette étude a été menée de mars à juin 2022 à l’Université de Yaoundé 1. La démarche méthodologique a consistée premièrement en la production des biosolides bruts, par déshydratation des boues de vidanges collectées par des camions de vidange. Les biosolides obtenus ont fait l’objet d’un essai sur leur hygiénisation pendant trente jours. Cinq traitements ont été mis en place (T1 :20 Kg de biosolides + 2,5% d’urée ; T2 : 20 Kg de biosolides + 5% d’urée ; T3 : 20 Kg de biosolides + 5% de chaux ; T4 20 Kg de biosolides + 2,5 % de chaux ; T5 20 Kg de biosolides + 80 % de cendre) et répétés trois fois. Les paramètres retenus pour suivre l’hygiénisation (pH, CND, température, Sal, CF, SF, CT, présence d’ E. coli et d’œufs d’helminthe) ont été suivi de manière quotidienne. Les microorganismes ont été exceptionnellement suivis de manière hebdomadaire. À la fin du processus, l’effet des différents produits sur les premiers stades de développement de Zéa mays a été caractérisé.
Pendant le traitement, le pH moyen maximal était de 12,973± 0,578 pour le traitement à la chaux. La cendre a eu des valeurs maximales moyennes très proche de celles de la chaux (12,277 ± 0,482), tandis que le pH du traitement à l’urée avait des valeurs comprises entre 9,0367 ± 0,0153 et 10,643 ± 0,64. La température moyenne était constante dans tous les traitements et similaire à la température ambiante, les valeurs de la conductivité électrique variaient par contre entre un minimum de 166,33± 8,08 ms/cm et un maximum de 555± 335 ms/cm. Les CF, SF, CT, E. coli ont été totalement éliminé dans tous les traitements, seul le traitement à la chaux de 5% a pu détruire entièrement les œufs d’helminthe. Les plus faibles taux de germination (69,33±4,2 %) et de viabilité (49,17±22 %) sont notés au sein du traitement T3, les plus élevés T4 et T5 montrent respectivement les taux de germination (90±4,23 % et 90±0,957 %) et de viabilité (98,58±0,90 % et 98,5±0,957 %). Le traitement T3S1 et constitué de 50 % de terre et 50 % de biosolides traité avec 5 % de chaux s’est montré toxique pour la croissance des graines de maïs. Enfin, Les traitements T2S2, T4S2 et T5S2 constitués respectivement de biosolides traités à 5 % d’urée, 2,5 % de chaux, et 80 % de cendre, avec un dosage de 25 % de substrat et 75 % de terre, se sont montrés très efficace pour la culture du maïs.


File(s)

Document(s)

File
Access TFE_WAFO_VF.pdf
Description:
Size: 2.98 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Wafo Kamdem, Arnold Joel ULiège Université de Liège > Gembloux Agro-Bio Tech

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Colin, Gilles ULiège Centre Hospitalier Universitaire de Liège - CHU > Département de Physique Médicale > Service médical de radiothérapie
    ORBi View his publications on ORBi
  • Jijakli, Haissam ULiège Université de Liège - ULiège > Département GxABT > Gestion durable des bio-agresseurs
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 70
  • Total number of downloads 276










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.