Feedback

Faculté des Sciences
Faculté des Sciences
MASTER THESIS
VIEW 88 | DOWNLOAD 171

Évaluation de la possibilité d'utilisation des holothuries de la baie de Calvi comme bio-indicateur de la pollution plastique et vérification de la suffisance de la taille de la station d'épuration de la ville de Calvi

Download
Garcia Garcia, Romain ULiège
Promotor(s) : Gobert, Sylvie ULiège
Date of defense : 5-Sep-2022/6-Sep-2022 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/16055
Details
Title : Évaluation de la possibilité d'utilisation des holothuries de la baie de Calvi comme bio-indicateur de la pollution plastique et vérification de la suffisance de la taille de la station d'épuration de la ville de Calvi
Author : Garcia Garcia, Romain ULiège
Date of defense  : 5-Sep-2022/6-Sep-2022
Advisor(s) : Gobert, Sylvie ULiège
Committee's member(s) : Das, Krishna ULiège
Roberty, Stéphane ULiège
Alvera Azcarate, Aida ULiège
Language : French
Number of pages : 58
Keywords : [fr] Holothurie
[fr] Micro-plastiques
[fr] Calvi
[fr] Méditerranée
[fr] Holothuria tubulosa
[fr] Holothuria poli
Discipline(s) : Life sciences > Aquatic sciences & oceanology
Target public : Researchers
Professionals of domain
Student
General public
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en océanographie, à finalité approfondie
Faculty: Master thesis of the Faculté des Sciences

Abstract

[fr] En mer Méditerranée, la pollution plastique est un véritable fléau. Des plastiques de toutes les tailles peuvent être retrouvés dans tous les compartiments du bassin méditerranéen et plus particulièrement au fond de la mer, dans les sédiments ou se concentre la grande majorité des particules plastiques. Un moyen utilisable pour étudier cette pollution serait les holothuries.
L’objectif de cette étude consiste à vérifier si les holothuries de la baie de Calvi sont utilisables comme espèces bio-indicatrices de la pollution plastiques dans la baie de Calvi en Corse en étudiant le contenu en plastiques du tube digestif de ces holothuries. Pour ce faire des individus appartenant aux espèces Holothuria tubulosa et Holothuria poli ont été récoltés au niveau de trois sites de la baie : le port de la station STARESO, l’émissaire en mer des eaux usées de la commine de Calvi et en dessous d’une ferme aquacole. Le tube digestif est extrait de l'individu via une dissection, puis digéré par une méthode alcaline-oxydante pour en extraire le sédiment. Ce sédiment est ensuite observé à la loupe binoculaire pour recenser les plastiques présents selon quatre catégories : les fibres et filaments, les gommes, les films et les fragments de plastiques. Pour tester les rejets plastiques au niveau de l'émissaire durant la période touristique, les résultats sur ce site sont comparés à ceux d'holothuries provenant du même site, mais prélevées hors de la période touristique.
Suite aux manipulations, il a été possible de mettre en évidence des différences significatives entre les trois sites de récoltes en termes de nombre d’items plastiques et de composition des populations de plastique. Le site de l’aquaculture contient le plus de plastiques et le site de l’émissaire présente la quantité la plus faible. Il est donc possible de détecter des variations de contenu en plastique et de composition entre les différents sites de récolte. Cependant, il n’a pas été possible de montrer une différence significative entre les deux périodes de récolte, mais il est probable que ce soit une conséquence du confinement stricte qui était en place en Corse lors de la période de récolte.
Il est donc possible d’utiliser les holothuries pour étudier la pollution plastique d’un milieu et, théoriquement, les variations des quantités de plastiques dans les sédiments d’un site. Des recherches ultérieures pourraient permettre d’étudier l’évolution de la quantité de plastique au niveau d’un ou plusieurs sites sur une période donnée pouvant aller de quelques mois à plusieurs années.

[en] In the Mediterranean Sea, plastic pollution is a real scourge. Plastics of all sizes can be found in all compartments of the Mediterranean basin and more particularly at the bottom of the sea, in the sediments where the vast majority of plastic particles are concentrated. One way of studying this pollution would be with sea cucumbers.
The objective of this study is to verify whether sea cucumbers from Calvi Bay can be used as bioindicator species for plastic pollution in Calvi Bay in Corsica by studying the plastic content of the digestive tract of these sea cucumbers. To do this, individuals belonging to the species Holothuria tubulosa and Holothuria poli were collected at three sites in the bay: the port of the STARESO station, the sea outfall of the Calvi municipality's waste water and below an aquaculture farm. The digestive tract is extracted from the individual via dissection, then digested by an alkaline-oxidising method to extract the sediment. This sediment is then observed under a binocular magnifying glass to identify the plastics present in four categories: fibers and filaments, gums, films and plastic fragments. To test for plastic discharges at the outfall during the tourist period, the results from this site are compared with those from sea cucumbers from the same site, but collected outside the tourist period.
Following the manipulations, it was possible to highlight significant differences between the three harvesting sites in terms of the number of plastic items and the composition of the plastic populations. The aquaculture site contains the most plastics and the outfall site has the least. It is therefore possible to detect variations in plastic content and composition between the different harvest sites. However, it was not possible to show a significant difference between the two harvest periods, but it is likely that this is a consequence of the strict containment that was in place in Corsica during the harvest period.
It is therefore possible to use sea cucumbers to study the plastic pollution of an environment and, theoretically, the variations in the quantities of plastics in the sediments of a site. Further research could allow the evolution of the quantity of plastic at one or more sites to be studied over a period of time ranging from a few months to several years.


File(s)

Document(s)

File
Access s150623_GarciaGarciaRomain_mémoire.pdf
Description:
Size: 1.97 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Garcia Garcia, Romain ULiège Université de Liège > Master en océanogra., à fin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Das, Krishna ULiège Université de Liège - ULiège > Département de Biologie, Ecologie et Evolution > Océanographie biologique
    ORBi View his publications on ORBi
  • Roberty, Stéphane ULiège Université de Liège - ULiège > Département de Biologie, Ecologie et Evolution > Ecophysiologie et physiologie animale
    ORBi View his publications on ORBi
  • Alvera Azcarate, Aida ULiège Université de Liège - ULiège > Département d'astrophys., géophysique et océanographie (AGO) > GeoHydrodynamics and Environment Research (GHER)
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 88
  • Total number of downloads 171










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.