Feedback

Faculté des Sciences
Faculté des Sciences
MASTER THESIS
VIEW 22 | DOWNLOAD 1

Étude des déplacements du chat forestiers (Felis silvestris silvestris) pour identifier les aménagements nécessaires à la défragmentation de la zone des Trois Pays

Download
Gherab, Inès ULiège
Promotor(s) : Hambuckers, Alain ULiège ; Dufrêne, Marc ULiège
Date of defense : 27-Jan-2023 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/16622
Details
Title : Étude des déplacements du chat forestiers (Felis silvestris silvestris) pour identifier les aménagements nécessaires à la défragmentation de la zone des Trois Pays
Author : Gherab, Inès ULiège
Date of defense  : 27-Jan-2023
Advisor(s) : Hambuckers, Alain ULiège
Dufrêne, Marc ULiège
Committee's member(s) : Delcourt, Johann ULiège
Denayer, Dorothée ULiège
Language : French
Keywords : [fr] Mots clés : fragmentation, réseau écologique, corridors écologiques, chat forestier, urbanisation
Discipline(s) : Life sciences > Environmental sciences & ecology
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en biologie des organismes et écologie, à finalité spécialisée en biologie de la conservation : biodiversité et gestion
Faculty: Master thesis of the Faculté des Sciences

Abstract

[fr] La fragmentation du paysage est un phénomène d’origine anthropique dû à l’exploitation des milieux pour subvenir aux besoins économiques et alimentaires de nos sociétés. C’est aussi l’une des premières causes de l’érosion de la biodiversité. Le paysage est transformé et morcelé, et divisé en terres agricoles intensives et régions densément urbanisées ce qui laisse de moins en moins de place pour les milieux forestiers et autres espaces naturels. Les habitats de ces espèces sont réduits à des îlots isolés, ce qui impacte négativement les dynamiques de leurs populations.
Dans ce contexte, le chat forestier, espèce native d’Europe, subi également les effets de la dégradation de son habitat. C’est une espèce parapluie inféodée au milieux forestiers qui sont aujourd’hui déconnectés les uns des autres. Pourtant, l’espèce qui a longtemps souffert de campagnes de chasse étend progressivement son aire de répartition européenne depuis 1979, date de sa mise sous protection par la Directive Habitat et la Convention de Berne. Des populations stables se retrouvent ainsi en Allemagne, en France, au Luxembourg et au sud de la Belgique. Pour que sa dispersion continue vers le nord de l’Europe, il est nécessaire de comprendre quels sont les obstacles qui se dressent sur son passage et comment les limiter.
L’Euregio, région couvrant 3 pays (Allemagne, Belgique et Pays-Bas), constitue la limite nord connue de la répartition de l’espèce. C’est une région particulièrement fragmentée et urbanisée, ce qui ralenti la dispersion des chats forestier. Le réseau routier de la zone fait partie des plus denses d’Europe, alors même que les routes font partie des principaux obstacles à la migration des animaux. En effet, les collisions entre un véhicule et un animal ne sont pas rares, il s’agit d’une des premières causes de mortalité chez les animaux sauvages en Europe.
Ce travail est une étude cartographique de la répartition actuelle de la population de chat forestier et de sa dispersion potentielle vers le nord. Pour cela, les milieux favorables pour accueillir des individus sont identifiés, puis les liens qui les connectent sont modélisés et classés selon leur niveau de connectivité. Les intersections entre les corridors importants et le réseau routier sont alors considérés comme des points de conflits pouvant être aménagés avec des structures spéciales pour réduire la fragmentation. De même avec les terres agricoles et autres milieux artificiellement ouverts qui peuvent être aménagés de haies et autres éléments naturels pour créer un réseau bocager.


File(s)

Document(s)

File
Access Gherab_Ines_Memoire_2023.pdf
Description: -
Size: 4.19 MB
Format: Adobe PDF
File
Access Gherab_Ines_Memoire_2023_summary.pdf
Description: -
Size: 45.77 kB
Format: Adobe PDF

Author

  • Gherab, Inès ULiège Université de Liège > Master biol. orga. & écol., fin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Delcourt, Johann ULiège Université de Liège - ULiège > Département de Biologie, Ecologie et Evolution > Département de Biologie, Ecologie et Evolution
    ORBi View his publications on ORBi
  • Denayer, Dorothée ULiège Université de Liège - ULiège > DER Sc. et gest. de l'environnement (Arlon Campus Environ.) > DER Sc. et gest. de l'environnement (Arlon Campus Environ.)
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 22
  • Total number of downloads 1










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.