Feedback

Gembloux Agro-Bio Tech (GxABT)
Gembloux Agro-Bio Tech (GxABT)
MASTER THESIS
VIEW 50 | DOWNLOAD 57

Quel rôle les parcs et jardins historiques peuvent-ils jouer dans le réseau écologique wallon et à quelles échelles du territoire? Application à une espèce de chiroptère : Rhinolophus hipposideros

Download
Mathias, Marie ULiège
Promotor(s) : De Harlez De Deulin, Nathalie ULiège ; Dufrêne, Marc ULiège
Date of defense : 24-Jan-2023 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/16684
Details
Title : Quel rôle les parcs et jardins historiques peuvent-ils jouer dans le réseau écologique wallon et à quelles échelles du territoire? Application à une espèce de chiroptère : Rhinolophus hipposideros
Author : Mathias, Marie ULiège
Date of defense  : 24-Jan-2023
Advisor(s) : De Harlez De Deulin, Nathalie ULiège
Dufrêne, Marc ULiège
Committee's member(s) : Bogaert, Jan ULiège
Menzel, Christoph Gotthard ULiège
Gobbe, Emmanuelle ULiège
François, Line ULiège
Language : French
Number of pages : 199
Keywords : [fr] parcs et jardins historiques
[fr] réseau écologique
[fr] petit rhinolophe
[fr] préservation de la biodiversité
[fr] maillon
[fr] échelles d'actions
[fr] architecture du paysage
Discipline(s) : Life sciences > Multidisciplinary, general & others
Life sciences > Environmental sciences & ecology
Name of the research project : Projet de recherche Bio/Pat : étude de la biodiversité dans les parcs et jardins historiques
Target public : Professionals of domain
Student
General public
Complementary URL : https://www.nathaliedeharlezdedeulin.be/etude-de-la-biodiversite-dans-les-parcs-historiques/
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master architecte paysagiste, à finalité spécialisée
Faculty: Master thesis of the Gembloux Agro-Bio Tech (GxABT)

Abstract

[fr] Nous savons aujourd’hui que l’Homme a un impact sur l’environnement et que malheureusement celui-ci s’avère être négatif. Des propositions d’actions et diverses stratégies sont développées depuis trente ans pour enrayer ce phénomène mais ce dernier semble persister. Au vu de notre future profession, celle d’architecte paysagiste, il me semble pertinent que nous participions, à notre échelle, à l’élaboration de ces dernières.
Cette étude a ainsi pour but de démontrer que les parcs et jardins historiques peuvent jouer un rôle dans la protection de la biodiversité mais également le développement du réseau écologique. Pour ce faire, une espèce de chiroptères menacée, le petit rhinolophe, a été choisie afin d’illustrer ce propos au travers de différentes échelles d’intervention.
La première échelle de travail concerne le territoire de la zone d’étude, qui se situe dans les régions agro-géographiques du Condroz et de la Famenne. La première étape a consisté à cartographier le réseau écologique du petit rhinolophe dans cette zone. Par la suite, les obstacles au déplacement de l’espèce ont pu être identifiés et des pistes d’actions proposées afin de favoriser la présence du petit rhinolophe au sein du territoire.
La seconde échelle de travail est celle des parcs et jardins historiques situés dans le réseau écologique de l’espèce. Une étude des milieux présents dans ces derniers a été menée en mettant en évidence ceux qui sont favorables ou non au petit rhinolophe. Des pistes d’actions ont ensuite pu être proposées afin que ces propriétés puissent accueillir davantage la chauve-souris.
Grâce à cette démarche, nous pouvons ainsi affirmer que les parcs et jardins historiques jouent bel et bien un rôle dans le réseau écologique du petit rhinolophe. En effet, ces derniers possèdent de nombreux milieux favorables à l’espèce tels que des milieux boisés, des prairies avec corridor arboré ou encore des vergers mais également et avant tout, des combles et endroits souterrains (caves, glacières, etc.) leurs permettant de se reproduire et d’hiverner.
Par cette approche à double échelle, l’objectif est de démontrer que d’une part le parc historique peut jouer un rôle de maillon important dans le réseau écologique du chiroptère mais également qu’il est nécessaire d’agir à différentes échelles pour obtenir un résultat positif. En effet, des actions peuvent être réalisées à l’échelle du parc mais celles-ci n’auront un impact que si et seulement des actions sont également menées à l’échelle du réseau …et vice-versa.
Cette étude permet donc de lier deux pans importants de la formation d’architecte paysagiste : le patrimoine et l’écologie et met, de ce fait, en évidence le rôle de « pont » que le professionnel peut jouer entre ces deux domaines qui semblent d’apparence distincts l’un de l’autre.
Finalement, nous pouvons dire que ce travail de fin d’études a choisi de s’intéresser à une espèce en particulier – le petit rhinolophe – mais la démarche entreprise peut être réalisée avec d’autres espèces. Le but étant de montrer la voie…vers d’autres actions en faveur de la biodiversité.


File(s)

Document(s)

File
Access TFE_Marie Mathias _Master Architecture du Paysage.pdf
Description:
Size: 40.88 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Mathias, Marie ULiège Université de Liège > Gembloux Agro-Bio Tech

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Total number of views 50
  • Total number of downloads 57










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.