Feedback

Faculté des Sciences
Faculté des Sciences
MASTER THESIS
VIEW 34 | DOWNLOAD 1

Travail de fin d'études: Approche bilantaire appliquée à l'évaluation des ressources en eau au Burkina Faso

Download
Jiofack, Charles Joel ULiège
Promotor(s) : Derouane, Johan ULiège
Date of defense : 26-Jun-2023/28-Jun-2023 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/17760
Details
Title : Travail de fin d'études: Approche bilantaire appliquée à l'évaluation des ressources en eau au Burkina Faso
Author : Jiofack, Charles Joel ULiège
Date of defense  : 26-Jun-2023/28-Jun-2023
Advisor(s) : Derouane, Johan ULiège
Committee's member(s) : Orban, Philippe ULiège
Nahayo, Deogratias ULiège
Language : French
Number of pages : 43
Keywords : [fr] Bilan hydrologique
[fr] Burkina Faso, Bassin versant, évapotranspiration, stock en eau, eau utile
Discipline(s) : Life sciences > Environmental sciences & ecology
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master de spécialisation en sciences et gestion de l'environnement dans les pays en développement
Faculty: Master thesis of the Faculté des Sciences

Abstract

[fr] Situé à l'ouest de l'Afrique, le Burkina Faso est un pays membre de la CEDEAO. Il partage ses frontières avec le Mali au nord-ouest, la Côte d'Ivoire au sud-ouest, le Ghana au sud, le Togo et le Bénin au sud-est, et le Niger au nord-est. Dans le but de développer une meilleure compréhension et gestion des ressources en eau au Burkina Faso, une étude a été réalisée pour évaluer les ressources en eau de 2001 à 2020 en utilisant une approche bilantaire. Les données climatiques telles que les précipitations, l'humidité relative, la température, la vitesse du vent et l'ensoleillement ont été utilisées dans cette étude. Ces paramètres nous ont permis de calculer l'évapotranspiration potentielle selon les méthodes de Thornthwaite et de Penman-Monteith. Ensuite, nous avons calculé l'évapotranspiration réelle et estimé la recharge en eau en soustrayant les différentes évapotranspirations et termes du bilan hydrologique des précipitations, en utilisant la méthode de Thornthwaite selon un algorithme spécifique. À partir de ces calculs, nous avons obtenu quatre bilans hydrologiques représentant les quatre principaux bassins versants du Burkina Faso : le bassin de la Nakambé, le Mouhon, le Niger et la Comoé. Dans le bassin de la Nakambé, la recharge varie fortement d'une année à l'autre, allant de 65 mm à 250 mm par an. La Comoé est le bassin versant présentant la recharge la plus élevée par rapport aux autres, avec une variation allant de 160 mm à 390 mm, soit presque le double de celle de la Nakambé. Quant au bassin du Niger, il présente la recharge la plus faible, voire nulle certaines années. Enfin, le bassin du Mouhon présente également des valeurs de recharge très élevées, dépassant les 300 mm certaines années, ce qui indique une abondance de précipitations dans ces bassins versants avec une forte infiltration.


File(s)

Document(s)

File
Access TFE Burkina faso.pdf
Description:
Size: 2.43 MB
Format: Adobe PDF
File
Access Erratum_TFE Burkina faso.pdf
Description: -
Size: 1.91 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Jiofack, Charles Joel ULiège Université de Liège > Master spéc. sc. & gest. env. dans pays dév.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Total number of views 34
  • Total number of downloads 1










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.