Feedback

Faculté des Sciences
Faculté des Sciences
MASTER THESIS
VIEW 19 | DOWNLOAD 25

Développement d'une approche amplicon sequencing pour l'estimation de la richesse lichénique en Wallonie

Download
Michaux, Timothée ULiège
Promotor(s) : Magain, Nicolas ULiège
Date of defense : 4-Sep-2023/7-Sep-2023 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/18921
Details
Title : Développement d'une approche amplicon sequencing pour l'estimation de la richesse lichénique en Wallonie
Author : Michaux, Timothée ULiège
Date of defense  : 4-Sep-2023/7-Sep-2023
Advisor(s) : Magain, Nicolas ULiège
Committee's member(s) : Wilmotte, Annick ULiège
Ertz, Damien 
Language : French
Number of pages : 50
Keywords : [fr] Lichen, Amplicon sequencing
Discipline(s) : Life sciences > Phytobiology (plant sciences, forestry, mycology...)
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en biologie des organismes et écologie, à finalité approfondie
Faculty: Master thesis of the Faculté des Sciences

Abstract

[fr] La demande est grande pour inclure les lichens dans les bilans de biodiversité des sites, notamment forestiers, en Wallonie, qu’il s’agisse de détecter les espèces rares dans une perspective de conservation de la nature ou d’études d’incidence, ou pour étudier l’impact de la pollution ou du réchauffement climatique. Or, ce domaine s’est très peu développé à cause de la difficulté d’identification morphologique des espèces et du manque d’expertise naturaliste. Une alternative pour contourner ces problèmes consiste à développer une approche d’amplicon sequencing pour estimer la diversité d’un site. L’amplicon sequencing a pour but de séquencer en simultané le même gène chez un grand nombre d’organismes. Cette approche est rendue possible par la diminution importante des coûts du séquençage de nouvelle génération. Ce mémoire consiste en une étude pilote pour adapter cette méthode au contexte des forêts wallonnes. En pratique, trois personnes ont récolté des échantillons de toutes les espèces de lichens qu’ils ont visuellement identifiées pendant une heure dans trois sites wallons. Une approche de laboratoire pour extraire l’ADN et séquencer l’ITS2 de tous ces échantillons via amplicon sequencing, et de traitement bioinformatique des données (mothur, blast), a été mise en place pour obtenir la liste des espèces présentes à partir des séquences générées. Les espèces récoltées par les différents récolteurs ont été comparées pour déterminer si le protocole fonctionnait; s’il était possible d’obtenir les identifications des espèces sur base des séquences; s’il était possible d’échantillonner la diversité d’un site en une heure; si l’expérience de l’échantillonneur était importante. Les résultats montrent que le protocole fonctionne et permet d’obtenir l’identité des espèces de lichens récoltées, mais génère aussi une grande quantité de résultats supplémentaires difficiles à interpréter. L’expérience du récolteur semble peu importante, mais la durée d’une heure s’est avérée largement insuffisante. Les résultats suggèrent que des améliorations sont nécessaires, mais que l’amplicon sequencing est une solution prometteuse et financièrement réalisable pour des inventaires de lichens en Wallonie.


File(s)

Document(s)

File
Access Memoire Timothee Michaux 2023.pdf
Description:
Size: 16.3 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Michaux, Timothée ULiège Université de Liège > Master biol. orga. & écol., fin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Wilmotte, Annick ULiège Université de Liège - ULiège > Département des sciences de la vie > Physiologie et génétique bactériennes
    ORBi View his publications on ORBi
  • Ertz, Damien
  • Total number of views 19
  • Total number of downloads 25










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.