Feedback

Faculté des Sciences
Faculté des Sciences
MASTER THESIS
VIEW 35 | DOWNLOAD 6

Application de la géophysique et de l'analyse spatiale à l'étude de glissements de terrain dans les Alpes bernoises (Kandertal, Oeschinensee et Elsigsee)

Download
Van Keerberghen, Anthony ULiège
Promotor(s) : Havenith, Hans-Balder ULiège
Date of defense : 4-Sep-2023 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/18933
Details
Title : Application de la géophysique et de l'analyse spatiale à l'étude de glissements de terrain dans les Alpes bernoises (Kandertal, Oeschinensee et Elsigsee)
Translated title : [fr] Application de la géophysique et de l’analyse spatiale à l’étude de glissements de terrain dans les Alpes bernoises (Kandertal, Oeschinensee et Elsigsee)
Author : Van Keerberghen, Anthony ULiège
Date of defense  : 4-Sep-2023
Advisor(s) : Havenith, Hans-Balder ULiège
Committee's member(s) : Schlögel, Romy ULiège
Cauchie, Léna ULiège
Boulvain, Frédéric ULiège
Language : French
Number of pages : 50
Keywords : [fr] HVSR, Analyse géomorphologique, Alpes suisses, Oeschinensee, Avalanches rocheuses.
Discipline(s) : Physical, chemical, mathematical & earth Sciences > Earth sciences & physical geography
Target public : Researchers
Professionals of domain
Student
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en sciences géologiques, à finalité approfondie
Faculty: Master thesis of the Faculté des Sciences

Abstract

[fr] Ce mémoire a pour objet l’étude des avalanches rocheuses de l’Oeschinensee, de Kandersteg
et de la vallée de l’Elsigsee, situées dans les Alpes bernoises, par la méthode de géophysique
passive HVSR (Horizontal to Vertical Spectral Ratio). La vallée de l’Elsigsee a pu bénéficier
d’une étude géomorphologique, via analyse spatiale. L’étude des images satellites croisée
avec les cartes géologiques et analyses de terrain, a permis de mieux qualifier les reliefs de
cette vallée.
La méthode HVSR réalisée sur le barrage naturel de l’Oeschinensee a permis d’identifier les
interfaces présentes entre les différents dépôts le constituant (ceux-ci ayant été modélisés, lors
d’études antérieures menées par l’ETH Zurich) et d’en préciser l’épaisseur. Les dépôts
alluviaux et d’avalanches situés dans la vallée de Kandersteg ont également pu être étudiés.
Leur épaisseur estimée correspond aux valeurs obtenues lors de forages précédemment
réalisés.
La vallée de l’Elsigsee n’ayant jamais fait l’objet d’une étude géologique poussée sera ici
détaillée au niveau géomorphologique, ceci dans le but d’expliquer l’aspect chaotique des
dépôts composant la partie nord de la vallée. L’analyse spatiale et ses interprétations
géomorphologiques ont révélé un lien pouvant exister entre l’aspect chaotique des dépôts in
situ et leur potentielle source : une avalanche rocheuse. Ceci entre en contradiction avec les
données de l’Atlas géologique de la Suisse qui donne à ces dépôts une origine glaciaire.
L’étude HVSR réalisée aurait pu permettre d’éliminer l’une ou l’autre hypothèse.
Les résultats de cette étude s’avèreront cependant décevants et ne permettront pas de lever le
doute sur l’origine de ces dépôts. Sur l’ensemble des données, une étude de polarisation des
ondes a également été réalisée mais n’indiquera pas de direction préférentielle de polarisation
des ondes dans la zone étudiée. Enfin, la qualité des interprétations des données HVSR faites
ici a été conditionnée par l’absence de valeurs locales de vitesse des ondes S pourtant
nécessaires à une interprétation plus fine des fréquences obtenues lors des études HVSR. Ce
dernier point représente une piste pour de futures études complémentaires.


File(s)

Document(s)

File
Access Mémoire.pdf
Description: Ce fichier contient déjà les annexes.
Size: 10.72 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Van Keerberghen, Anthony ULiège Université de Liège > Master en sc. géologiques, à fin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Total number of views 35
  • Total number of downloads 6










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.