Feedback

Faculté des Sciences
Faculté des Sciences
MASTER THESIS
VIEW 36 | DOWNLOAD 3

Dynamique des populations d'abeilles sauvages en Belgique en lien avec leur sensibilité aux stress thermiques

Download
Gambarotto, Mélia ULiège
Promotor(s) : Plumier, Jean-Christophe ULiège ; Michez, Denis
Date of defense : 4-Sep-2023/7-Sep-2023 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/18939
Details
Title : Dynamique des populations d'abeilles sauvages en Belgique en lien avec leur sensibilité aux stress thermiques
Translated title : [fr] Dynamique des populations d'abeilles sauvages en Belgique en lien avec leur sensibilité aux stress thermiques
Author : Gambarotto, Mélia ULiège
Date of defense  : 4-Sep-2023/7-Sep-2023
Advisor(s) : Plumier, Jean-Christophe ULiège
Michez, Denis 
Committee's member(s) : Caparros Megido, Rudy ULiège
Martinet, Baptiste 
Language : French
Number of pages : 65
Keywords : [fr] abeilles sauvages, Belgique, changement climatique, THS, variabilité intra et inter spécifique, traits, déclin
Discipline(s) : Life sciences > Environmental sciences & ecology
Target public : Student
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en biologie des organismes et écologie, à finalité approfondie
Faculty: Master thesis of the Faculté des Sciences

Abstract

[fr] Le réchauffement climatique, l'un des problèmes majeurs de notre époque, a de graves répercussions sur la biodiversité, provoquant même des disparitions d’espèces. Dans ce contexte, il nous est apparu nécessaire de vérifier quelle était la résistance thermique des abeilles afin de déterminer l’impact des vagues de chaleur sur leurs fonctions vitales.
Cette étude se focalise sur l'analyse de la variabilité du temps jusqu’à la stupeur thermique (THS) au niveau interspécifique et intraspécifique des abeilles sauvages en Belgique. Nous examinons également la corrélation entre le THS et divers traits morphologiques tels que le poids sec, la taille et la pilosité. Parallèlement, nous avons recherché s’il existait une relation entre le déclin des populations d'abeilles sauvages en Belgique et leur capacité à résister aux pics de chaleur.
Pour effectuer cette investigation, 36 espèces d’abeilles sauvages ont été échantillonnées dans la province du Hainaut au cours de l’été 2022 et du printemps 2023.
A partir d’un protocole spécifique, les tests réalisés ont permis de constater une variation dans la résistance thermique entre les espèces et entre les sexes des abeilles. Les femelles présentent généralement une meilleure tolérance à la chaleur que les mâles. Pour leur part, les caractéristiques morphologiques ne montrent aucune tendance significative relative à la résistance thermique sur le plan interspécifique. Cependant, au sein d'une même espèce, des effets variables liés à la taille et au poids des individus ont été observés. Dans la mesure où ces effets diffèrent selon les espèces, il n’est pas indiqué de faire une généralisation pour l’ensemble de l’échantillon.
De plus, notre recherche n’a fait apparaître aucune corrélation entre le déclin des populations d'abeilles belges et leur tolérance thermique. En Belgique, ce sont principalement les effets environnementaux produits par l'intensification de la production agricole et par l'urbanisation qui sont les facteurs prédominants de ce déclin.


File(s)

Document(s)

File
Access M.Gambarotto mémoire 2023.pdf
Description:
Size: 2.21 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Gambarotto, Mélia ULiège Université de Liège > Master biol. orga. & écol., fin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Caparros Megido, Rudy ULiège Université de Liège - ULiège > Département GxABT > Gestion durable des bio-agresseurs
    ORBi View his publications on ORBi
  • Martinet, Baptiste
  • Total number of views 36
  • Total number of downloads 3










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.