Feedback

Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
MASTER THESIS
VIEW 52 | DOWNLOAD 10

Effet de la charge cognitive sur la fatigue mentale chez les individus ayant subi un accident vasculaire cérébral : étude comportementale

Download
Aron, Camille ULiège
Promotor(s) : Collette, Fabienne ULiège
Date of defense : 31-Aug-2023/8-Sep-2023 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/19196
Details
Title : Effet de la charge cognitive sur la fatigue mentale chez les individus ayant subi un accident vasculaire cérébral : étude comportementale
Translated title : [en] Effect of cognitive load on mental tiredness in individuals with stroke: a behavioral study.
Author : Aron, Camille ULiège
Date of defense  : 31-Aug-2023/8-Sep-2023
Advisor(s) : Collette, Fabienne ULiège
Committee's member(s) : Stawarczyk, David ULiège
Schmidt, Christina ULiège
Language : French
Number of pages : 101
Keywords : [fr] fatigue mentale, accident vasculaire cérébral, charge cognitive, cognition
Discipline(s) : Social & behavioral sciences, psychology > Neurosciences & behavior
Research unit : Centre de recherche du Cyclotron
Target public : Researchers
Professionals of domain
Student
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en sciences psychologiques, à finalité spécialisée en neuroscience cognitive et comportementale
Faculty: Master thesis of the Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education

Abstract

[fr] L'accident vasculaire cérébral (AVC) est une cause majeure d'invalidité, et présente une incidence croissante et des conséquences à long terme sur la vie quotidienne. Parmi ses séquelles, la fatigue mentale affecte environ 30% à 70% des survivants d’AVC (Paciaroni & Acciarresi, 2019), tant à court terme qu'à long terme (Cumming et al., 2016). Cependant, elle reste peu étudiée, bien qu’elle soit fréquemment rapportée par les patient·e·s comme le pire des symptômes (Colle et al., 2006). Cette étude vise à tester l’impact de la charge cognitive sur la fatigue mentale et la cognition des personnes ayant subi un AVC.
Vingt-cinq participant·e·s (x̄ ± s.d. = 66.0 ± 5.53 ans) ont été recruté·e·s, dont 13 ayant subi un AVC de gravité mineure à modérée et 12 sujets contrôles. Chaque participant·e a été soumis à une batterie de tests neuropsychologiques, ainsi qu’à la tâche X-Time Load Dual Back (X-TLDB) supposée induire un niveau de fatigue mentale faible (condition de faible charge cognitive composée de 2 blocs) ou élevé (condition de haute charge cognitive composée de 4 blocs), dans un ordre contrebalancé. Dans ce cadre, les participant·e·s ont également évalué leur fatigue mentale avant et après la tâche, à l’aide d’échelles spécifiques (fatigue mentale d’état). De plus, iels ont rempli des questionnaires évaluant la fatigue au quotidien (fatigue de trait), ainsi que les symptômes dépressifs et anxieux et la qualité de sommeil. Les données de la tâche X-TLDB (performance et temps de réaction) ont été examinées à l’aide de modèles linéaires mixtes prenant en compte les facteurs groupe (AVC vs Contrôle), condition (faible vs haute charge cognitive) et bloc. Les échelles de fatigue ont, quant à elles, été analysées en utilisant des modèles linéaires mixtes intégrant les facteurs groupe, condition et temps (avant vs après la tâche). Enfin, les scores aux questionnaires ont été comparés selon le facteur groupe à l’aide de tests t de Student et U de Mann-Whitney.
Nos résultats indiquent que ni la performance, ni les temps de réaction à la tâche X-TLDB ne diffèrent selon le facteur groupe. Par ailleurs, malgré l'induction de fatigue chez les participant·e·s suite à la tâche, aucun effet principal du groupe n’est observé. En ce qui concerne les questionnaires de fatigue mentale, les patient·e·s AVC obtiennent des scores supérieurs aux sujets contrôles.
Ces données confirment celles des études précédentes selon lesquelles les individus ayant subi un AVC ressentent davantage de fatigue mentale de trait que les sujets contrôles. Cependant, nos résultats ne montrent pas de différence concernant la fatigue mentale d’état entre les groupes. De plus, nous n'avons pas constaté de performance amoindrie, ni de temps de réaction plus élevé à la tâche X-TLDB chez les patient·e·s AVC.


File(s)

Document(s)

File
Access Mémoire_CamilleAron_s211398.pdf
Description:
Size: 6.46 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Aron, Camille ULiège Université de Liège > Master sc. psycho., à fin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Total number of views 52
  • Total number of downloads 10










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.