Feedback

Faculté des Sciences appliquées
Faculté des Sciences appliquées
MASTER THESIS
VIEW 47 | DOWNLOAD 713

Développement et utilisation de nanoparticules pour la caractérisation par essai de traçage des eaux souterraines polluées

Download
Lepage, Ingrid ULiège
Promotor(s) : Brouyère, Serge ULiège
Date of defense : 2013 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/2342
Details
Title : Développement et utilisation de nanoparticules pour la caractérisation par essai de traçage des eaux souterraines polluées
Author : Lepage, Ingrid ULiège
Date of defense  : 2013
Advisor(s) : Brouyère, Serge ULiège
Language : French
Number of pages : 110
Discipline(s) : Engineering, computing & technology > Geological, petroleum & mining engineering
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en ingénieur civil des mines et géologue, à finalité approfondie
Faculty: Master thesis of the Faculté des Sciences appliquées

Abstract

[fr] Le développement et l’utilisation de nano-traceurs permet d’étudier les mécanismes
gouvernant le transport de nanoparticules dans les eaux souterraines dans l’optique de leur dépollution.
Dans le cadre de ce travail, les nano-traceurs utilisés sont des nanoparticules synthétiques de TiO 2 . Leurs
principales caractéristiques (phase cristalline, taille, surface spécifique et point isoélectrique) sont
déterminées. La stabilité des suspensions en fonction du pH est étudiée. Deux suspensions stables sont
préparées, une à pH 2 et l’autre à pH 10. Celles-ci servent pour les essais de traçage en laboratoire sur
une colonne remplie de billes de verre ou de sable. Préalablement à chaque essai de traçage au moyen
de nanoparticules, un essai de traçage avec de l’uranine est réalisé dans les mêmes conditions. La
comparaison des deux courbes de restitution donne des indications concernant le comportement
spécifique des nanoparticules dans les eaux souterraines. Des essais de traçage sont effectués dans une
colonne remplie de billes de verre à pH 2 et à pH 10. Un essai de traçage dans du sable grossier est
réalisé à pH 10. Les paramètres de transport de l’uranine et des nanoparticules sont évalués par le code
CXTFIT. Les coefficients de dépôt irréversible donnés par CXTFIT sont comparés aux coefficients de dépôt
maximum estimés par la théorie classique de la filtration. La théorie DLVO est utilisée pour évaluer le
profil du potentiel total d’interaction entre les nanoparticules et les grains de sables pour l’essai à pH 10
réalisé sur la colonne remplie de sable grossier. La présence d’une barrière d’énergie sur ce profil indique
que les interactions sont défavorables au dépôt des nanoparticules sur les grains de sable. Pour cet essai,
la courbe de restitution des nanoparticules présente un palier de concentration constante. Dans ces
conditions, le coefficient de dépôt est donc constant au cours du temps. Le but ultime est de pouvoir
utiliser ces nano-traceurs in-situ. Pour y parvenir, il s’agira d’obtenir des suspensions stables de
nanoparticules dans des eaux souterraines naturelles, essentiellement caractérisées par un pH de 6 à 8.5 et une force ionique de 10 -4 à 10 -2 M.


File(s)

Document(s)

File
Access 2012_2013_LEPAGE_Ingrid.pdf
Description: -
Size: 3.61 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Lepage, Ingrid ULiège Université de Liège - ULg >

Promotor(s)

  • Total number of views 47
  • Total number of downloads 713










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.