Feedback

Faculté des Sciences
Faculté des Sciences
MASTER THESIS
VIEW 25 | DOWNLOAD 6

Comparaison des dynamiques sociales de deux groupes de macaques à longue queue (Macaca fascicularis) et processus d'habituation à une cage de capture dans le cadre d'un projet de stérilisation à Bali (Indonésie)

Download
Nelissen, Humphrey ULiège
Promotor(s) : Huynen, Marie-Claude ULiège ; Brotcorne, Fany ULiège
Date of defense : 6-Sep-2017/7-Sep-2017 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/3342
Details
Title : Comparaison des dynamiques sociales de deux groupes de macaques à longue queue (Macaca fascicularis) et processus d'habituation à une cage de capture dans le cadre d'un projet de stérilisation à Bali (Indonésie)
Author : Nelissen, Humphrey ULiège
Date of defense  : 6-Sep-2017/7-Sep-2017
Advisor(s) : Huynen, Marie-Claude ULiège
Brotcorne, Fany ULiège
Committee's member(s) : Cornil, Charlotte ULiège
Hornick, Jean-Luc ULiège
Vercauteren, Régine 
Language : French
Number of pages : 44
Discipline(s) : Social & behavioral sciences, psychology > Animal psychology, ethology & psychobiology
Funders : Mobilité
Research unit : Primare Research Group
Target public : Researchers
Professionals of domain
Student
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en biologie des organismes et écologie, à finalité approfondie
Faculty: Master thesis of the Faculté des Sciences

Abstract

[fr] Le macaque à longue queue (Macaca fascicularis) est une espèce de primate asiatique s’adaptant généralement bien aux milieux anthropiques, mais cohabitant avec les hommes, souvent, de manière conflictuelle. Dans le sanctuaire touristique « la Monkey Forest d’Ubud », à Bali, en Indonésie, notre équipe étudie la population de macaques depuis une dizaine d’années. Ces macaques vivent en très forte densité dans des conditions de surpopulation principalement causée par la perte de leur habitat naturel et par le nourrissage constant des touristes et des Balinais. Il existe aujourd’hui 6 groupes au sein de cette population de macaques: Temple, New Forest, Michelin, Cemetery, East et Central. Suite aux conséquences néfastes de cette surpopulation, une campagne de stérilisation a débuté en juillet 2017 afin d’en contrôler la croissance. L’objectif principal de ce mémoire dont le stage avait lieu avant les stérilisations était double. Le premier était d’évaluer le processus d’habituation de deux groupes à une grande cage destinée aux captures. L’habituation était conduite via un processus régulier d’approvisionnement (ou « food baiting ») et nous réalisions des scans de comportements focalisés sur cette cage. Nous espérions qu’au cours des quatre mois d’observation qui ont suivi l’installation de la cage, les macaques seraient de plus en plus nombreux à l’utiliser, et qu’ils manifesteraient progressivement moins de comportements agonistiques et indicateurs de stress (« auto-dirigés ») et davantage de comportements alimentaires (« feeding ») au sein de cette cage. Ces prédictions ont été vérifiées et le processus d’habituation à la cage se révéla donc satisfaisant.
Le second objectif était de comparer les dynamiques sociales entre deux groupes, Temple et New Forest, caractérisés par une récente fission : New Forest s’étant séparé de Temple en 2015. Ces deux groupes possédant des sexe-ratio opérationnel différents (New Forest 3:1 ; Temple 2:1), notre but était d’étudier l’impact du sexe-ratio sur les profils d’interactions sociales (interactions affiliatives, agonistiques, sexuelles et comportements autodirigés) au sein de ces deux groupes. Le sexe-ratio opérationnel (nombre de femelles reproductrices par mâle reproducteur) joue un rôle prépondérant dans la compétition sexuelle et les dynamiques sociales au sein des groupes polygames de macaques. Ainsi, nous avions prédit que dans le groupe au sexe-ratio le plus équilibré (Temple), il y aurait moins de tension sociale (moins d’agonisme) et plus de cohésion sociale (proximité accrue) entre les femelles, ainsi que plus de tension sociale entre les mâles, moins de comportements de sollicitation par les femelles et enfin plus de montes sexuelles. Ces prédictions n’ont pas été vérifiées. Nous n’avons pas trouvé de différences significatives de comportements entre New Forest et Temple, à l’exception des comportements de grooming (affiliation) plus fréquents au sein du groupe New Forest. Cette absence d’effet pourrait s’expliquer par le fait que la différence entre les deux sexes-ratios n’était pas assez marquée, ou par l’impact confondant d’un autre facteur tel que la taille du groupe sur la cohésion et la tension sociale. Cette seconde hypothèse pourrait expliquer la fréquence plus importante des comportements de grooming au sein de New Forest, celui-ci étant de plus petite taille que Temple. En perspective, nous devrions récolter des données sur un plus grand nombre de groupes et d’individus afin d’étudier l’impact du sexe-ratio, mais aussi d’autres paramètres démographiques tels que la taille du groupe sur les dynamiques sociales des groupes de macaques.


File(s)

Document(s)

File
Access memoire humphrey final_FB HN 2.pdf
Description:
Size: 2.05 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Nelissen, Humphrey ULiège Université de Liège > Master biol. orga. & écol., fin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Cornil, Charlotte ULiège Université de Liège - ULg > Département des sciences biomédicales et précliniques > Biologie de la différenciation sexuelle du cerveau
    ORBi View his publications on ORBi
  • Hornick, Jean-Luc ULiège Université de Liège - ULg > Département des productions animales (DPA) > Nutrition animale en milieu tropical
    ORBi View his publications on ORBi
  • Vercauteren, Régine ULB > Faculté des Sciences > Anthropologie et génétique humaine
  • Total number of views 25
  • Total number of downloads 6










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.