Feedback

Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
MASTER THESIS
VIEW 266 | DOWNLOAD 59

Etre un enfant à haut potentiel : facilité ou fatalité ?

Download
Wilmart, Daphné ULiège
Promotor(s) : Gauthier, Jean-Marie ULiège
Date of defense : 6-Sep-2013 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/336
Details
Title : [fr] Etre un enfant à haut potentiel : facilité ou fatalité ?
Author : Wilmart, Daphné ULiège
Date of defense  : 6-Sep-2013
Advisor(s) : Gauthier, Jean-Marie ULiège
Committee's member(s) : Mathys, Cécile ULiège
Haxhe, Stéphanie ULiège
Language : French
Number of pages : 118
Rameau keyword(s) : Enfants surdoués
Discipline(s) : Social & behavioral sciences, psychology > Theoretical & cognitive psychology
Social & behavioral sciences, psychology > Treatment & clinical psychology
Commentary : 9 annexes
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en sciences psychologiques, à finalité spécialisée en psychologie clinique : processus psychothérapeutiques et de changement
Faculty: Master thesis of the Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education

Abstract

[fr] Le but de ce mémoire est d’essayer de cerner le vécu et les représentations de la haute potentialité du point de vue de l’enfant concerné, des parents, et, dans la mesure du possible, celui des enseignants, d’appréhender le fonctionnement psychologique, perceptions, conflits et projections des enfants à haut potentiel, et de dégager des indicateurs éventuels de difficultés d’adaptation voire de troubles psychopathologiques chez ces enfants. Après une exploration de la littérature scientifique autour des critères d’évaluation et des caractéristiques de l’enfant à haut potentiel, autour des représentations de la haute potentialité chez différents acteurs et des risques de psychopathologie, ce travail présentera les modalités pratiques et les résultats de la recherche. Notre recherche a été réalisée au travers d’un échantillon de 5 enfants, âgés de 9 à 12 ans, dont le Q.I. est supérieur ou égal à 130. La première séance a consisté en une rencontre avec les parents et l’enfant à haut potentiel, sous forme de récit de vie et prise de données anamnestiques. Dans un deuxième temps, l’enfant à haut potentiel, seul, s’est vu administrer un Rorschach et un TAT, tandis que les parents ont répondu à un bref questionnaire de caractéristiques comportementales. Dans un troisième temps, et dans la mesure du possible, l’enseignant aura été interrogé afin de faire part de son expérience de travail avec cet enfant.


File(s)

Document(s)

File
Access s050776Wilmart2013.pdf
Description: -
Size: 5.61 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Wilmart, Daphné ULiège Université de Liège - ULg > 2e an. master sc. psy., fin. spéc. psy.clin:psycho. & chang.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Mathys, Cécile ULiège Université de Liège - ULg > Dép. de criminologie : Ecole liégeoise de crimino J.Constant > Délinquance juvénile
    ORBi View his publications on ORBi
  • Haxhe, Stéphanie ULiège Université de Liège - ULg > Département Psychologies et cliniques des systèmes humains
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 266
  • Total number of downloads 59










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.