Feedback

Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
MASTER THESIS
VIEW 170 | DOWNLOAD 40

Modèles d’attachement et agressivité chez le jeune enfant

Download
Van Paemel, Séverine ULiège
Promotor(s) : Gauthier, Jean-Marie ULiège
Date of defense : 24-Jun-2013 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/440
Details
Title : [fr] Modèles d’attachement et agressivité chez le jeune enfant
Author : Van Paemel, Séverine ULiège
Date of defense  : 24-Jun-2013
Advisor(s) : Gauthier, Jean-Marie ULiège
Committee's member(s) : Pirard, Florence ULiège
Liénard, André 
Language : French
Number of pages : 230
Rameau keyword(s) : Attachement chez l'enfant
Agressivité chez l'enfant
Discipline(s) : Social & behavioral sciences, psychology > Treatment & clinical psychology
Commentary : 9 annexes
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en sciences psychologiques, à finalité spécialisée en psychologie clinique
Faculty: Master thesis of the Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education

Abstract

[fr] Depuis quelques années, nous constatons un intérêt croissant pour les problématiques comportementales chez les enfants, sans pour autant retrouver une littérature abondante sur le sujet. Ce mémoire propose une exploration autour du thème de l’agressivité du jeune enfant abordée à la lumière des théories de l’attachement. Ce choix s’explique par la valeur octroyée aux premières interactions entre l’enfant et son environnement, fondement des compétences sociales. Il s’agit d’aborder l’agressivité dans une perspective relationnelle, selon l’hypothèse que l’enfant agressif démontre un attachement ambivalent. Pour ce faire, nous avons observé et testé dix familles au sein desquelles un enfant entre trois et cinq ans montrait de l’agressivité. La méthodologie utilisée combinait plusieurs types de mesures : entretien semi-structuré, observations des interactions ludiques analysées par l’axe II du 0 to 3 et tests d’attachement administrés à l’enfant et ses parents. Les résultats révèlent qu’il est possible d’identifier plusieurs facteurs communs chez les dix enfants qui semblent participer à leur problématique agressive. Parmi ceux-ci, on retrouve notamment une famille monoparentale (mère+garçon unique), une classe sociale peu élevée, une grossesse non planifiée, des évènements périnataux, un pattern d’attachement principalement désorganisé, des troubles de la relation entre le parent et l’enfant, un environnement négligeant, voire maltraitant, et des retards de développement. Cependant, on constate également des différences individuelles. Cela permet de conclure que l’agressivité du jeune enfant reflète une problématique relationnelle entre celui-ci et son parent tous deux carencés sur le plan de l’attachement, avec les conséquences que cela a sur le développement des compétences des deux protagonistes. Mots-clés : agressivité, attachement, jeune enfant, comportement, relation


File(s)

Document(s)

File
Access s095153VanPaemel2013.pdf
Description: -
Size: 1.13 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Van Paemel, Séverine ULiège Université de Liège - ULg > 2e an. master sc. psycho., fin. spéc. psycho. clin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Pirard, Florence ULiège Université de Liège - ULg > Département Education et formation > PERF (Professionnalisation en Education : Rech.et Formation)
    ORBi View his publications on ORBi
  • Liénard, André
  • Total number of views 170
  • Total number of downloads 40










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.