Feedback

Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
MASTER THESIS
VIEW 83 | DOWNLOAD 2

Le Rouge et le Noir. Etude de la relation entre l’empathie et l’agressivité chez les adolescents entre 12 et 18 ans.

Download
Petit, Fabienne ULiège
Promotor(s) : Born, Michel ULiège
Date of defense : 10-Sep-2012 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/479
Details
Title : [fr] Le Rouge et le Noir. Etude de la relation entre l’empathie et l’agressivité chez les adolescents entre 12 et 18 ans.
Author : Petit, Fabienne ULiège
Date of defense  : 10-Sep-2012
Advisor(s) : Born, Michel ULiège
Committee's member(s) : Mouvet, Bernadette ULiège
Spitz, Jacqueline 
Language : French
Number of pages : 118
Rameau keyword(s) : Empathie
Agressivité chez l'adolescent
Discipline(s) : Social & behavioral sciences, psychology > Treatment & clinical psychology
Commentary : 2 annexes
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en sciences psychologiques, à finalité spécialisée en psychologie clinique
Faculty: Master thesis of the Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education

Abstract

[fr] Ce mémoire s’intéresse à la relation entre l’empathie et l’agressivité chez les adolescents entre 12 et 18 ans. Deux hypothèses sont éprouvées. La première suppose une interaction significativement négative entre l’empathie et l’agressivité. La seconde se consacre à l’une des sous-dimensions de l’agressivité, l’hostilité et postule une relation significativement négative entre l’empathie et l’hostilité. Concrètement, 242 participants ont répondu à un ensemble de questionnaires: 1. L’Inventory Parent and Peer Attachment (Armsden & Greenberg, 1987) 2. L’Echelle de Sensibilité Interpersonnelle pour Adolescents (Born, Glowacz, Mathys & Spitz, 2012) 3. Le test CEC (Favre et al., 2005) 4. Un questionnaire d’agressivité (Buss & Perry, 2005). 5. Une échelle de délinquance auto-révélée. Les résultats indiquent que l’empathie et ses sous-dimensions sont significativement et négativement corrélées à l’agressivité chez les adolescents entre 12 et 18 ans. Plus précisément, les sujets féminins et masculins se caractérisent similairement par une relation significative et négative entre l’agressivité et chaque sous-dimension de l’empathie à l’exception la « Mésadaptation-Adaptation sociale ». En outre, les jeunes considérés comme délinquants et non délinquants auto-révélés présentent identiquement une relation significative et négative entre l’agressivité et chaque sous-dimension de l’empathie hormis la « Mésadaptation-Adaptation sociale ». En ce qui concerne l’hostilité, elle n’est pas significativement corrélée à l’empathie et ses sous-dimensions. Seules les filles expriment une interaction significativement négative entre l’hostilité et une composante de l’empathie, l’« Egocentrisme-socialité ». Enfin, les délinquants auto-révélés se caractérisent par une corrélation significative et négative entre la « Négativité-Dynamisme relationnel » et l’hostilité alors que les non délinquants présentent un lien significativement négatif entre l’« Egocentrisme-Socialité », la « Mésadaptation-Adaptation sociale » et l’hostilité.


File(s)

Document(s)

File
Access s060166Petit2012.pdf
Description: -
Size: 2.98 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Petit, Fabienne ULiège Université de Liège - ULg > 2e an. master sc. psycho., fin. spéc. psycho. clin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Total number of views 83
  • Total number of downloads 2










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.