Feedback

Faculté des Sciences
Faculté des Sciences
MASTER THESIS
VIEW 170 | DOWNLOAD 643

Etude comparative du rôle de contrôle biologique assuré par les Carabidae dans les cultures intensives

Download
Siffert, Camille ULiège
Promotor(s) : Dufrêne, Marc ULiège ; Vanderpoorten, Alain ULiège
Date of defense : 10-Sep-2018/11-Sep-2018 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/5370
Details
Title : Etude comparative du rôle de contrôle biologique assuré par les Carabidae dans les cultures intensives
Author : Siffert, Camille ULiège
Date of defense  : 10-Sep-2018/11-Sep-2018
Advisor(s) : Dufrêne, Marc ULiège
Vanderpoorten, Alain ULiège
Committee's member(s) : Michaux, Johan ULiège
Hambuckers, Alain ULiège
Dumont, Benjamin ULiège
Language : French
Discipline(s) : Life sciences > Environmental sciences & ecology
Life sciences > Agriculture & agronomy
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en biologie des organismes et écologie, à finalité approfondie
Faculty: Master thesis of the Faculté des Sciences

Abstract

[fr] L’agriculture est amenée à évoluer continuellement face aux nouveaux enjeux qu’elle rencontre. Face à la demande alimentaire croissante, au changement climatique et à l’appauvrissement de la biodiversité, l’agriculture conventionnelle est remise en question. Dans ce cadre, la prédation des ennemis naturels des ravageurs de culture est étudiée, afin de s’émanciper des pesticides. Les Carabidae ont été largement étudiés pour leur potentiel à réguler les dégâts causés sur les
rendements agricoles. La diversité de leurs morphologies buccales et de leurs modes de nutrition en font des prédateurs capables de limiter la prolifération de nombreux insectes, des limaces et des adventices. Cependant, la composition des communautés de Carabidae n’est pas la même entre le début et la fin d’une transition vers des pratiques agroécologiques. Il a été démontré que l’usage des intrants appauvrit la biodiversité, ce qui inclut les populations de carabes. Dans la perspective de remplacer les pesticides par la prédation, nous avons cherché à établir la composition des communautés de Carabidae dans des parcelles sous agriculture intensive avant leur transition. L’objectif a été d’estimer le potentiel de contrôle biologique. Notre étude s’est déroulée sur trois sites de Gembloux et a visé à comparer des milieux non-cultivés et différents types de culture. Pour cela, deux méthodes de piégeage ont été utilisées : le piège à fosse et le piège à émergence. Nous avons identifié les carabes jusqu’à l’espèce et nous avons déterminé le sexe et le système alaire. Puis, nous avons étudié la diversité alpha (par station) et la diversité beta (entre les stations). Elles nous ont permis de caractériser trois composantes des communautés de Carabidae : l’abondance, la richesse spécifique et la composition. L’analyse de ces composantes a mis en évidence les différences entre les communautés. En effet, ces dernières sont dépendantes de la dynamique spatiotemporelle du paysage. Par conséquent, deux communautés situées à deux points espacés dans le paysage vont évoluer individuellement, dès lors qu’il y aura une modification dans la structure ou la composition de son habitat. La plupart des espèces recensées sont ailées, ce qui leur permet une dispersion efficace. Nous avons également pu constater que certaines espèces présentaient des ailes atrophiées mais étaient présentes en abondance, ce qui indique une tolérance aux perturbations. Pour finir, nous avons pu déterminer le potentiel de prédation dans les différents milieux, divisés en quatre groupes définis par leurs espèces bioindicatrices. Les modes de nutrition représentés sont diversifiés et ciblent aussi bien les invertébrés que les adventices. En poursuivant des études comme celle-ci, nous pourrions plus facilement appréhender la formation des communautés de Carabidae, et ainsi adapter les futurs aménagements des parcelles agricoles, dans la perspective de leur transition vers des pratiques agroécologiques.


File(s)

Document(s)

File
Access Mémoire 2018 - Camille Siffert.pdf
Description:
Size: 6.52 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Siffert, Camille ULiège Université de Liège > Master biol. orga. & écol., fin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Michaux, Johan ULiège Université de Liège - ULiège > Département des sciences de la vie > Génétique et physiologie des microalgues
    ORBi View his publications on ORBi
  • Hambuckers, Alain ULiège Université de Liège - ULiège > Département de Biologie, Ecologie et Evolution > Biologie du comportement - Ethologie et psychologie animale
    ORBi View his publications on ORBi
  • Dumont, Benjamin ULiège Université de Liège - ULiège > Agronomie, Bio-ingénierie et Chimie (AgroBioChem) > Ingénierie des productions végétales et valorisation
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 170
  • Total number of downloads 643










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.