Feedback

Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
MASTER THESIS
VIEW 152 | DOWNLOAD 40

Etude de la pertinence de la réalité virtuelle comme outil d'évaluation de la parole chez des enfants/ adolescents qui bégaient

Download
Delaite, Ophélie ULiège
Promotor(s) : Leclercq, Anne-Lise ULiège
Date of defense : 3-Sep-2018/11-Sep-2018 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/5650
Details
Title : Etude de la pertinence de la réalité virtuelle comme outil d'évaluation de la parole chez des enfants/ adolescents qui bégaient
Author : Delaite, Ophélie ULiège
Date of defense  : 3-Sep-2018/11-Sep-2018
Advisor(s) : Leclercq, Anne-Lise ULiège
Committee's member(s) : Stassart, Céline ULiège
Amorelli, Maila 
Language : French
Number of pages : 124
Keywords : [fr] bégaiement
[fr] anxiété
[fr] réalité virtuelle
[fr] parole
[fr] adolescence
Discipline(s) : Social & behavioral sciences, psychology > Treatment & clinical psychology
Target public : Researchers
Professionals of domain
Student
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en logopédie, à finalité spécialisée en voix
Faculty: Master thesis of the Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education

Abstract

[fr] Introduction: Aujourd’hui, les chercheurs tentent de concevoir des outils d’évaluation et de rééducation écologiques prenant en considération les caractéristiques observables et les implications psychologiques du bégaiement (Smith et al., 2014). La réalité virtuelle (RV) semble être un outil prometteur pour l’évaluation et le traitement du bégaiement, chez les adultes (Brundage et al., 2006, 2016; Brundage & Hancock, 2015). Aucune étude à ce jour n’envisage l’emploi de la RV dans l’évaluation et la prise en charge du bégaiement chez l’enfant/adolescent. Or, cette période est déterminante dans l’apparition des troubles anxieux et dans le maintien du bégaiement. Le but de ce projet est d'observer si l'utilisation d'un environnement virtuel (EV) (la classe de la société InVirtuo) peut constituer un outil efficace d’évaluation du bégaiement et de l’anxiété chez l’adolescent. Méthode: Huit jeunes qui bégaient et huit jeunes tout-venant ont été rencontrés. L’expérimentation a débuté par un entretien. Plusieurs questionnaires et échelles relatifs à l’anxiété ont été administrés ainsi que des épreuves de la SSI-4 (Riley, 2009). Les sujets ont été immergés dans quatre EV. D’abord, dans un EV neutre (visite d’un appartement vide). Puis, à deux reprises dans une même classe virtuelle, dans laquelle il leur était demandé de discuter à propos d’un thème durant 4 minutes. Les deux immersions se distinguaient au niveau de l’attention fournie par le public (public attentif vs inattentif). Ensuite, les sujets ont été à nouveau immergés dans l’EV neutre (description orale d’un appartement vide). La Visual Analogue Scale (VAS) a été régulièrement administrée aux sujets pour évaluer l'intensité de leur anxiété. Tous les échantillons de langage ont été transcrits et analysés via le logiciel CLAN (MacWhinney, 2000). Pour finir, l’ITC-SOPI (Laboratoire de Cyberpsychologie de l’UQO, 2006) a été administré, dans le but d’évaluer le sentiment de présence des sujets dans les EV. Résultats: Les participants rapportent des niveaux d’immersion suffisants. Les classes virtuelles ne permettent pas de distinguer les jeunes qui bégaient des jeunes tout-venant en ce qui concerne l’anxiété éprouvée et les disfluences produites. Seule la prise de parole dans l’environnement virtuel neutre montre des niveaux d’anxiété plus élevés chez les jeunes qui bégaient, que chez les jeunes tout-venant. Les classes virtuelles sont capables d’engendrer des niveaux d’anxiété plus élevés que l’environnement virtuel neutre, mais uniquement chez les jeunes tout-venant. Leurs effets ne sont toutefois pas égaux à ceux observés lors de l’entretien réel, et ce dans les deux groupes étudiés. Finalement, les classes virtuelles ne sont pas capables d’engendrer des taux de disfluences plus élevés que l’environnement vide dans les deux groupes, mais ont des effets similaires à ceux observés lors de l’entretien réel. Conclusion: Cette étude nous a permis de confirmer certaines de nos hypothèses. Néanmoins, nous ne disposons pas de données suffisantes pour valider la réalité virtuelle en tant qu’outil d’évaluation de l’anxiété et du bégaiement. De futures recherches sont nécessaires afin de pouvoir développer cet outil dans le cadre de l’évaluation de la parole et de l’anxiété chez les enfants et adolescents qui bégaient.


File(s)

Document(s)

File
Access MEMOIRE DELAITE OPHELIE .pdf
Description:
Size: 10.77 MB
Format: Adobe PDF

Annexe(s)

File
Access ANNEXES DELAITE OPHELIE .pdf
Description:
Size: 357.1 kB
Format: Adobe PDF

Author

  • Delaite, Ophélie ULiège Université de Liège > Master logo., à fin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Stassart, Céline ULiège Université de Liège - ULiège > Département de Psychologie > Psychologie de la santé
    ORBi View his publications on ORBi
  • Amorelli, Maila
  • Total number of views 152
  • Total number of downloads 40










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.