Feedback

Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
MASTER THESIS
VIEW 5 | DOWNLOAD 0

Exploration des compétences lexicales et de lecture au cours de la scolarité primaire chez des enfants allochtones

Download
Smette, Marlène ULiège
Promotor(s) : Poncelet, Martine ULiège
Date of defense : 3-Sep-2018/11-Sep-2018 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/5976
Details
Title : Exploration des compétences lexicales et de lecture au cours de la scolarité primaire chez des enfants allochtones
Author : Smette, Marlène ULiège
Date of defense  : 3-Sep-2018/11-Sep-2018
Advisor(s) : Poncelet, Martine ULiège
Committee's member(s) : Vanootighem, Valentine ULiège
Majerus, Steve ULiège
Language : French
Discipline(s) : Social & behavioral sciences, psychology > Education & instruction
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en logopédie, à finalité spécialisée en voix
Faculty: Master thesis of the Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education

Abstract

[fr] RESUME
Introduction
L’immigration entraine des changements linguistiques sur le territoire du pays de destination. La Belgique accueille une communauté turque assez importante. Il n’est pas rare de voir certaines écoles recevoir une majorité d’enfants allochtones. Les entités pédagogiques se posent alors des questions quant à leurs pratiques. Les enfants allochtones suivent-ils le parcours scolaire de la même manière que leurs pairs autochtones ? A ce sujet, la littérature scientifique nous apprend qu’il n’y aurait un déficit lexical chez les enfants bilingues (Bialystock, 2010). Cependant, il n’existerait pas de consensus quant à la durée nécessaire pour un enfant allochtone de progresser dans le but d’atteindre le niveau des enfants monolingues de son âge (Golberg, Paradis, & Cargo, 2008 ; Paradis & Jia, 2016 ; Cummins, 2000, cité par Paradis, 2008). Qu’en est-il de la lecture ? Nous savons que l’apprentissage de la lecture est sous-tendu par deux compétences importantes : l’identification des mots et la compréhension. Chacune est également influencée par d’autres capacités : niveau lexical, de décodage, etc. Contrairement à la présence d’un déficit lexical, il n’y aurait pas un écart si fort dans le domaine du langage écrit entre les enfants allochtones et autochtones.
Objectifs
Notre premier objectif principal est de déterminer dans quelle mesure le niveau de vocabulaire de la langue d’enseignement des enfants allochtones progresse de manière à atteindre celui de pairs francophones. Notre second objectif de déterminer le lien entre le niveau de vocabulaire et l’acquisition de la lecture dans ses aspects de décodage et de compréhension
Méthodologie
Cinquante-quatre enfants de même statut socio-économique ont participé à notre étude. Nous avons malheureusement été obligées de prendre en compte les enfants atteints de trouble du langage ainsi que les enfants uniquement francophones. Nous leur avons administré des épreuves de langage oral évaluant le vocabulaire ainsi que des épreuves de lecture et d’orthographe.
Résultats
Nos résultats suggèrent que les enfants allochtones se distinguent entre le début et la fin de la scolarité dans le domaine du vocabulaire. De plus, les élèves de 6ème année ont atteint les normes monolingues dans les deux versants du vocabulaire. Par ailleurs, nous trouvons des relations de corrélations entre les compétences de vocabulaire et de lecture.
Conclusions
Notre travail rejoint partiellement nos hypothèses de départ. Cette étude mériterait d’être répliquée en soignant la grandeur de l’échantillon de base.


File(s)

Document(s)

File
Access SMETTE_Marlène_2017_18_sec_sess.pdf
Description:
Size: 1.98 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Smette, Marlène ULiège Université de Liège > Master logo., à fin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Total number of views 5
  • Total number of downloads 0










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.