Feedback

Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
MASTER THESIS
VIEW 95 | DOWNLOAD 10

Etude de l’impact d’une tâche attentionnelle interférente sur les performances en répétition de non-mots d’enfants dysphasiques

Download
Lange, Manon ULiège
Promotor(s) : Leclercq, Anne-Lise ULiège
Date of defense : 2-Sep-2013 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/603
Details
Title : [fr] Etude de l’impact d’une tâche attentionnelle interférente sur les performances en répétition de non-mots d’enfants dysphasiques
Author : Lange, Manon ULiège
Date of defense  : 2-Sep-2013
Advisor(s) : Leclercq, Anne-Lise ULiège
Committee's member(s) : Binamé, Florence ULiège
Mejias Vanslype, Sandrine ULiège
Language : French
Number of pages : 84
Rameau keyword(s) : Troubles du langage -- Chez l'enfant
Reconnaissance des mots
Langage -- Compréhension
Discipline(s) : Social & behavioral sciences, psychology > Theoretical & cognitive psychology
Commentary : 2 annexes
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en logopédie, à finalité spécialisée en communication et handicap
Faculty: Master thesis of the Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education

Abstract

[fr] Dans ce mémoire, nous nous sommes intéressés à la dysphasie (ou Trouble Spécifique du Langage ; TSL). Il s’agit d’un trouble sévère et persistant du langage oral dont les origines sont encore mal expliquées (Bishop, 1997). Les enfants avec TSL présentent des difficultés particulièrement marquées pour répéter des non-mots et certains auteurs considèrent cette tâche comme un marqueur comportemental des TSL. La répétition de non-mots est une tâche complexe, requérant d’importantes ressources de mémoire de travail phonologique. Nous avons abordé les capacités en mémoire de travail à l’aide d’un modèle cognitif récent, celui de Barrouillet (Barrouillet, Gavens, Vergauwe, Gaillard & Camos (2009)). Ce modèle propose que les ressources attentionnelles, limitées, doivent être partagées entre le stockage et le traitement de l’information verbale. Différentes hypothèses explicatives des TSL ont été proposées. Nous défendons l’hypothèse qu’une limitation des ressources de traitement des enfants avec TSL soit à l’origine de leurs difficultés en répétition de non-mots. Nous avons donc administré des tâches de répétition de non-mots, avec ou sans tâche attentionnelle interférente à 23 participants diagnostiqués avec TSL, âgés de 7 à 12 ans. Ces enfants ont été appariés à deux groupes contrôles. Le premier a été apparié à l’âge et au niveau de raisonnement non verbal des enfants avec TSL. Le deuxième a été apparié à leur niveau d’empan en répétition de non-mots en condition de tâche simple.Les difficultés en répétition de non-mots des enfants avec TSL peuvent être expliquées par des difficultés à réaliser l’ensemble des opérations nécessaires lors de cette tâche (Marton, 2006). Les résultats montrent que les enfants avec TSL sont davantage affectés par la situation de double tâche que les enfants contrôles de même âge. Cependant, la chute de leurs performances en condition de double tâche est identique à celle observée chez les enfants plus jeunes, de même niveau d’empan de non-mots.


File(s)

Document(s)

File
Access s083975Lange2013.pdf
Description: -
Size: 1.09 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Lange, Manon ULiège Université de Liège - ULg > 2e an. master logo., fin. spéc. lang. or. & handic.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Binamé, Florence ULiège Université de Liège - ULg > Département de Psychologie : cognition et comportement > Neuropsychologie du langage et des apprentissages
    ORBi View his publications on ORBi
  • Mejias Vanslype, Sandrine ULiège Université de Liège - ULg > Relations académiques et scientifiques (Psycho et sc.éduc.)
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 95
  • Total number of downloads 10










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.