Feedback

Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
MASTER THESIS
VIEW 196 | DOWNLOAD 85

Le technostress et le nouveau JDR model

Download
Favart, Juliette ULiège
Promotor(s) : Hansez, Isabelle ULiège
Date of defense : 19-Jun-2019/25-Jun-2019 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/6531
Details
Title : Le technostress et le nouveau JDR model
Author : Favart, Juliette ULiège
Date of defense  : 19-Jun-2019/25-Jun-2019
Advisor(s) : Hansez, Isabelle ULiège
Committee's member(s) : Barbier, Marie ULiège
Jaspar, Mathieu ULiège
Language : French
Number of pages : 121
Discipline(s) : Social & behavioral sciences, psychology > Social, industrial & organizational psychology
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en sciences psychologiques, à finalité spécialisée en psychologie sociale, du travail et des organisations
Faculty: Master thesis of the Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education

Abstract

[fr] De nos jours, les technologies de l’information et de la communication (TIC) se multiplient dans les organisations et les contextes de travail. Ces TIC peuvent amener du technostress dans les entreprises. Le technostress se réfère à un stress spécifique lié aux technologies.
Notre étude porte, d’une part sur les technostresseurs, qui sont les contraintes spécifiques du technostress dans le monde du travail. D’autre part, nous observons les conséquences de ce technostress sur le stress, l’engagement au travail et la performance. Nous avons également tenté de mesurer l’impact du stress sur le self undermining. Il s’agit de comportements qui mènent à une auto-diminution. Plus précisément, nous émettons les hypothèses suivantes : les déclencheurs de technostress sont liés positivement au stress négatif, qui est lui-même lié négativement à l’engagement au travail, qui est lui-même lié positivement à la performance actuelle ou la performance liée aux attentes de promotion. De plus, le stress négatif est lié positivement au self-undermining, qui est lui-même positivement lié aux déclencheurs de technostress.
Notre méthodologie consiste a interpellé 83 managers via un questionnaire avec des échelles validées dont une plutôt nouvelle dans la littérature. Afin de tester notre modèle hypothétique, nous avons effectué la méthode du bootstrap via SPSS.
En conclusion, nos résultats confirment certaines de nos hypothèses. Nous pouvons mettre en évidence un lien direct significatif entre certains de nos technostresseurs et le stress dans notre contexte de travail. Des managers engagés au travail, se sentent aussi performants.
Nous avons mis en évidence un lien direct entre le stress négatif et le self-undermining et entre le self-undermining et la complexité. Dans le cas du technostresseur de la complexité, nous avons donc la confirmation de notre boucle des pertes. En d’autres mots, plus un manager se sent stressée, au plus il peut développer des comportements d’auto-diminution et au plus il trouvera la technologie compliquée.
Il s’agit de la responsabilité de l’entreprise, de prendre conscience de cette problématique et ses implications dans le monde du travail.


File(s)

Document(s)

File
Access JulietteFavartMemoire2019.pdf
Description:
Size: 1.12 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Favart, Juliette ULiège Université de Liège > Master sc. psycho., à fin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Barbier, Marie ULiège Université de Liège - ULiège > Département de Psychologie > Valorisation des ressources humaines
    ORBi View his publications on ORBi
  • Jaspar, Mathieu ULiège Université de Liège - ULiège > Département de Psychologie > Ergonomie et intervention au travail
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 196
  • Total number of downloads 85










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.