Feedback

Faculté de Droit, de Science Politique et de Criminologie
Faculté de Droit, de Science Politique et de Criminologie
MASTER THESIS
VIEW 31 | DOWNLOAD 35

Mémoire en science politique[BR]- Travail écrit : "Le processus de labélisation de la communauté germanophone appréhendé par les théories du changement toponymique"[BR]- Séminaire d'accompagnement à l'écriture

Download
Dalbert, Laurine ULiège
Promotor(s) : Verjans, Pierre ULiège
Date of defense : 10-Jun-2019/30-Jun-2019 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/6867
Details
Title : Mémoire en science politique[BR]- Travail écrit : "Le processus de labélisation de la communauté germanophone appréhendé par les théories du changement toponymique"[BR]- Séminaire d'accompagnement à l'écriture
Author : Dalbert, Laurine ULiège
Date of defense  : 10-Jun-2019/30-Jun-2019
Advisor(s) : Verjans, Pierre ULiège
Committee's member(s) : Bach, Erich 
Fallon, Catherine ULiège
Language : French
Discipline(s) : Law, criminology & political science > Political science, public administration & international relations
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en sciences politiques, orientation générale
Faculty: Master thesis of the Faculté de Droit, de Science Politique et de Criminologie

Abstract

[fr] Le label Ostbelgien créé en 2017 par le Gouvernement de la Communauté germanophone répond à un besoin de visibilité. Rassemblant les acteurs touristiques, économiques, associatifs et institutionnels des communes germanophones et les acteurs économiques des communes francophones limitrophes, il fait l’unanimité sur sa nécessité. Son histoire mouvementée crée un besoin de reconnaissance identitaire, les secteurs touristique et économique doivent promouvoir leurs avantages afin d’attirer les touristes et la main d’œuvre.
Par contre, la politisation de l’appellation et sa non-traduction porte à controverse. L’ambiguïté de l’ouverture prônée envers les francophones qui ne se reconnaissent pas dans ce terme en allemand, l’appropriation du label par l’institution germanophone, l’imprécision de la limitation territoriale génèrent un malaise dans l’appropriation du label par les parties francophones.
A l’aide d’une typologie basé sur les théories du toponyme ce travail présente les perceptions des différents acteurs politiques institutionnels francophones et germanophones concernés par le label Ostbelgien.


File(s)

Document(s)

Author

  • Dalbert, Laurine ULiège Université de Liège > Master sc. pol., or. gén.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Bach, Erich Gouvernement de la Communauté germanophone
  • Fallon, Catherine ULiège Université de Liège - ULiège > Département de science politique > Département de science politique
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 31
  • Total number of downloads 35










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.