Feedback

Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
MASTER THESIS
VIEW 81 | DOWNLOAD 2

Apprentissage implicite de séquences verbale et motrice chez l’enfant dysphasique

Download
Artaz, Mélody ULiège
Promotor(s) : Maillart, Christelle ULiège
Date of defense : 22-Jun-2015 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/790
Details
Title : [fr] Apprentissage implicite de séquences verbale et motrice chez l’enfant dysphasique
Author : Artaz, Mélody ULiège
Date of defense  : 22-Jun-2015
Advisor(s) : Maillart, Christelle ULiège
Committee's member(s) : Gillet, Sophie ULiège
Meulemans, Thierry ULiège
Language : French
Number of pages : 88
Commentary : 2 annexes
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en logopédie, à finalité spécialisée en surdité
Faculty: Master thesis of the Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education

Abstract

[fr] Notre étude porte sur la dysphasie, trouble des apprentissages chez l'enfant. Elle aurait une origine non spécifique au langage et pourrait être la conséquence d’un déficit cognitif plus général au niveau de la mémoire procédurale (Ullman & Pierpont, 2005). Celle-ci sous-tend notamment les processus séquentiels qui sont nécessaires à l’acquisition du langage (Saffran, Aslin & Newport, 1996). Des difficultés à détecter la présence de séquences dans le langage pourraient entraver le développement de la phonologie et de la syntaxe. Nous essayons de déterminer si le déficit d’apprentissage séquentiel chez les enfants dysphasiques est global et s’il est lié aux compétences phonologiques et morphosyntaxiques. Nous avons donc testé l'apprentissage implicite de séquences verbale et motrice, à l'aide de tâches de temps de réaction sériels, chez 24 enfants dysphasiques et 24 enfants tout-venant de 7 à 13 ans. Nous avons également évalué les capacités langagières de chaque enfant en phonologie, lexique et morphosyntaxe. Les résultats ont montré que les enfants contrôles sont plus rapides que les enfants dysphasiques dans les tâches de temps de réaction sériels. La tâche d’apprentissage implicite motrice n’a pas été mieux réussie que la tâche de TRS verbale. On note un apprentissage implicite chez les deux groupes mais celui-ci est moins précis ou plus fragile chez les enfants dysphasiques, validant l’hypothèse d’un déficit global du système de mémoire procédural chez les participants SLI. Chez les enfants dysphasiques, le vocabulaire en réception corrèle avec la tâche expérimentale verbale. En revanche, chez le groupe contrôle, c’est l’épreuve de phonologie en production qui corrèle avec cette tâche.


File(s)

Document(s)

File
Access s110326Artaz2015.pdf
Description: -
Size: 2.04 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Artaz, Mélody ULiège Université de Liège - ULg > 2e an. master logo., fin. spéc. surd.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Gillet, Sophie ULiège Université de Liège - ULg > Département de Psychologie : cognition et comportement > Neuropsychologie du langage et des apprentissages
    ORBi View his publications on ORBi
  • Meulemans, Thierry ULiège Université de Liège - ULg > Département de Psychologie : cognition et comportement > Neuropsychologie
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 81
  • Total number of downloads 2










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.