Feedback

Faculté de Médecine Vétérinaire
Faculté de Médecine Vétérinaire
MASTER THESIS
VIEW 207 | DOWNLOAD 1

Utilisation de l'interféron oméga félin dans le traitement des viroses chez le chat

Download
De Chauvelin, Bertrand ULiège
Promotor(s) : Dewals, Benjamin G ULiège
Date of defense : 30-Aug-2019 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/8133
Details
Title : Utilisation de l'interféron oméga félin dans le traitement des viroses chez le chat
Translated title : [fr] Use of feline interferon omega for treatment of viral diseases in cats
Author : De Chauvelin, Bertrand ULiège
Date of defense  : 30-Aug-2019
Advisor(s) : Dewals, Benjamin G ULiège
Committee's member(s) : Vanderplasschen, Alain ULiège
Gillet, Laurent ULiège
Machiels, Bénédicte ULiège
Boutier, Maxime ULiège
Language : French
Keywords : [fr] Interféron
[fr] Virus
[fr] Chat
[fr] virose
Discipline(s) : Life sciences > Veterinary medicine & animal health
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en médecine vétérinaire
Faculty: Master thesis of the Faculté de Médecine Vétérinaire

Abstract

[fr] Chez les animaux de compagnie, les viroses affectent plus particulièrement le chat. Les vétérinaires ne disposent que d'un arsenal thérapeutique limité, avec très peu de possibilités et de molécules disponibles chez les félins. Actuellement, le traitement demeure symptomatique, long et palliatif, évoluant souvent vers la mort ou l'euthanasie de l'animal selon l'agent viral.
Il existe 5 grandes entités pathologiques virales en médecine féline que sont le syndrome d'immunodéficience félin, la leucose féline, le coryza, la péritonite infectieuse féline et la panleucopénie.
A l'heure actuelle, aucune molécule antivirale n'est enregistrée en médecine vétérinaire, l'interféron oméga félin est la seule molécule autorisée possédant des propriétés immunomodulatrices et antivirales. Initialement, il est indiqué chez le chat dans le traitement du SIDA félin et de la leucose féline.
A travers une étude de la littérature, nous avons tenté d'objectiver l'efficacité de l'interféron oméga félin dans le traitement de ces maladies virales chez le chat.
Particulièrement onéreux, et en l'absence d’un réel consensus, les interférons demeurent peu utilisés chez le chat. Pourtant, au vu de leurs effets cliniques, ils pourraient changer l'approche thérapeutique de ces maladies, la durée et la qualité de vie de l'animal.


File(s)

Document(s)

File
Access De Chauvelin-Bertrand-Dewals-Benjamin-Manuscrit-GMV3.pdf
Description:
Size: 446.51 kB
Format: Adobe PDF

Author

  • De Chauvelin, Bertrand ULiège Université de Liège > Master méd. vété.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Total number of views 207
  • Total number of downloads 1










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.