Feedback

Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
MASTER THESIS
VIEW 60 | DOWNLOAD 16

Rôle du regret dans le cadre de la vie quotidienne

Download
Helinski, Adam ULiège
Promotor(s) : D'Argembeau, Arnaud ULiège
Date of defense : 31-Aug-2015 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/892
Details
Title : [fr] Rôle du regret dans le cadre de la vie quotidienne
Author : Helinski, Adam ULiège
Date of defense  : 31-Aug-2015
Advisor(s) : D'Argembeau, Arnaud ULiège
Committee's member(s) : Lemaire, Morgan ULiège
Etienne, Anne-Marie ULiège
Language : French
Number of pages : 65
Commentary : 1 annexe
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en sciences psychologiques, à finalité spécialisée en neuroscience cognitive et comportementale
Faculty: Master thesis of the Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education

Abstract

[fr] Le regret correspond à l’ensemble des affects négatifs, source de culpabilité, apparaissant lorsque l’individu constate que sa situation présente aurait été plus avantageuse s’il avait agi autrement par le passé (Zeelenberg & Pieters, 2007). Cette définition, rattachant l’émotion à la cognition et plus particulièrement au domaine de la pensée hypothétique, indique que le regret devrait être envisagé au-delà de l’aversion qu’il suscite. Une littérature convergente semble indiquer que le regret permet à l’individu de réajuster son comportement en favorisant la formation d’intentions. En nous basant sur l’idée fondamentale que le regret arbore une telle fonction de préparation (Epstude & Roese, 2008), nous avons conçu un protocole visant à rapprocher cette littérature du cadre de la vie quotidienne. Pour ce faire, nous avons constitué une banque de 160 événements regrettables rapportés par 40 sujets. La recollection de ces événements était amorcée par plusieurs domaines de vie proposés. Chaque souvenir fut évalué via une série d’échelles phénoménologiques et fut rattaché à un exercice de simulation durant lequel il s’agissait d’imaginer une alternative bénéfique, c’est-à-dire une alternative qui aurait pu empêcher le regret de se former. Les sujets avaient la liberté d’enregistrer toutes pensées accompagnant spontanément ce processus de simulation. L’analyse des récits d’événements et des simulations associées semble indiquer une asymétrie telle que, lorsque l’individu regrette une inaction, son alternative correspond à une action, mais lorsqu’il regrette une action, son alternative tend davantage vers l’action également. En d’autres termes, le regret semble pousser l’individu spécifiquement vers la promotion d’actions plutôt que la prévention. L’analyse plus précise du contenu des récits et des simulations semble indiquer que le regret, plutôt que d’orienter directement la pensée vers de l’intention visant à préparer le comportement, pourrait avant tout servir à manifester un besoin de préparation. En contrepartie, l’expérience subjective des sujets ne parait différer notablement selon les aspects étudiés. Plus particulièrement, les domaines de vie les fréquemment source de regrets n’ont pas été caractérisés par une expérience émotionnelle marquée.


File(s)

Document(s)

File
Access s104343Helinski2015.pdf
Description: -
Size: 874.41 kB
Format: Adobe PDF

Author

  • Helinski, Adam ULiège Université de Liège - ULg > 2e an. master sc. psycho., fin. spéc. neurosc. cog. & comp.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Lemaire, Morgan ULiège Université de Liège - ULg > Département de Psychologie : cognition et comportement > Psycho. de la personnalité et des différences individuelles
    ORBi View his publications on ORBi
  • Etienne, Anne-Marie ULiège Université de Liège - ULg > Départ. de Psychologies et Cliniques des Systèmes humains > Psychologie de la santé
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 60
  • Total number of downloads 16










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.