Feedback

Faculté de Médecine Vétérinaire
Faculté de Médecine Vétérinaire
MASTER THESIS
VIEW 61 | DOWNLOAD 0

Facteurs anatomiques prédisposant les chiens au « syndrome brachycéphale »

Download
Ducène, Clara ULiège
Promotor(s) : Clercx, Cecile ULiège
Date of defense : 2-Jul-2020 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/9535
Details
Title : Facteurs anatomiques prédisposant les chiens au « syndrome brachycéphale »
Author : Ducène, Clara ULiège
Date of defense  : 2-Jul-2020
Advisor(s) : Clercx, Cecile ULiège
Committee's member(s) : Etienne, Anne-Laure ULiège
Marlier, Didier ULiège
Language : French
Discipline(s) : Life sciences > Veterinary medicine & animal health
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en médecine vétérinaire
Faculty: Master thesis of the Faculté de Médecine Vétérinaire

Abstract

[fr] L’objectif de ce travail de fin d’études est de relever dans la littérature les particularités anatomiques des chiens brachycéphales les prédisposant au développement du syndrome brachycéphale comparativement aux chiens mésocéphales. L’identification de particularités anatomiques au sein des différentes races de chiens brachycéphales pourrait également permettre d’expliquer des variations dans les manifestations de cette atteinte ainsi que des réponses variables à la suite de chirurgies correctrices classiques.
Le syndrome brachycéphale, ensemble de symptômes essentiellement respiratoires et digestifs, résultant de diverses anomalies anatomiques des voies respiratoires supérieures rencontrées essentiellement chez les chiens brachycéphales, est en lien avec la sélection artificielle d’animaux hypertypés pour différents traits morphologiques.
Depuis plus de 2000 ans, les chiens sont soumis à la sélection artificielle de l’Homme sur base de critères ayant évolué au cours du temps.  Actuellement, cette sélection repose sur des critères esthétiques. Cette sélection a abouti notamment à l’apparition de races hypertypées, comme les chiens brachycéphales. Chez ces chiens, une sélection de la réduction de la longueur de l’axe longitudinal du crâne a mené à des répercussions pathologiques essentiellement au niveau respiratoire, compromettant leur santé, leur qualité de vie ainsi que leur bien-être. Cette réduction des os du crâne, sans réduction conjointe des tissus mous se trouvant à l’intérieur, conduit à une obstruction importante des voies respiratoires supérieures se manifestant par divers symptômes respiratoires comme le cornage, la dyspnée, ainsi que l’intolérance à l’exercice, mais également à des symptômes digestifs suite aux répercussions de la dyspnée sur la sphère digestive. La détection des animaux souffrant du syndrome est donc primordiale afin d’agir pour corriger ces obstructions permettant ainsi de diminuer les signes cliniques présents chez ces chiens et d’améliorer leur qualité de vie.


File(s)

Document(s)

File
Access DUCENE_Clara_TFE_FMV_juin2020_définitif.pdf
Description:
Size: 19.95 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Ducène, Clara ULiège Université de Liège > Master méd. vété.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Etienne, Anne-Laure ULiège Université de Liège - ULiège > Dép. clinique des animaux de compagnie et des équidés (DCA) > Imagerie médicale
    ORBi View his publications on ORBi
  • Marlier, Didier ULiège Université de Liège - ULiège > Dép. clinique des animaux de compagnie et des équidés (DCA) > Médecine des oiseaux, des lagomorphes et des rongeurs
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 61
  • Total number of downloads 0










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.