Feedback

Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
MASTER THESIS
VIEW 68 | DOWNLOAD 74

Protocole de validation d'une audience virtuelle pour l'étude de l'anxiété et des disfluences de la parole chez des adultes tout-venant

Download
Menjot, Pauline ULiège
Promotor(s) : Leclercq, Anne-Lise ULiège ; Remacle, Angélique ULiège
Date of defense : 31-Aug-2020/8-Sep-2020 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/10575
Details
Title : Protocole de validation d'une audience virtuelle pour l'étude de l'anxiété et des disfluences de la parole chez des adultes tout-venant
Author : Menjot, Pauline ULiège
Date of defense  : 31-Aug-2020/8-Sep-2020
Advisor(s) : Leclercq, Anne-Lise ULiège
Remacle, Angélique ULiège
Committee's member(s) : Stassart, Céline ULiège
Schyns, Michaël ULiège
Language : French
Number of pages : 91
Keywords : [fr] Réalité virtuelle
[fr] Disfluences
[fr] Parole
[fr] Anxiété
[fr] Adulte tout-venant
Discipline(s) : Social & behavioral sciences, psychology > Multidisciplinary, general & others
Target public : Researchers
Professionals of domain
Student
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en logopédie, à finalité spécialisée en communication et handicap
Faculty: Master thesis of the Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education

Abstract

[fr] La prise de parole en public est essentielle dans de nombreuses professions et est utilisée au quotidien. Cependant, une part importante de la population la craint. La littérature met en évidence les bénéfices de l'entrainement à la prise de parole en public sur les performances de communication (Chollet et al., 2015 ; Goberman et al., 2011). Toutefois, sa mise en place dans le monde réel est complexe notamment d'un point de vue pratico-pratique. La réalité virtuelle (RV) s'avère être un outil novateur afin de contourner ces difficultés. Une étude (Chollet et al., 2015) a mis en évidence l'amélioration des performances de communication des participants à la suite d'un entrainement face à un public virtuel. Par conséquent, ce mémoire s'inscrit dans un projet de développement et de validation d'un environnement virtuel pour l'étude et l'entrainement de la fluence et de la voix lors d'une prise de parole en public. Il a pour objectif d'évaluer la capacité de l'environnement virtuel à susciter des modifications émotionnelles (en termes d'anxiété) et comportementales (en termes de disfluences) chez des locuteurs sains (sans trouble de la parole et de la voix) par rapport à une condition de prise de parole neutre. En outre, ces modifications devraient être proches de celles observées lors d’une prise de parole face à un public réel attestant de la validité écologique de la RV en tant qu’outil d’exposition.
Les participants ont réalisé une même présentation orale dans 3 conditions : face à une audience réelle, devant une audience virtuelle et dans une salle de conférence virtuelle sans public. Ils ont également complété divers questionnaires nous permettant d’obtenir des informations sur leur anxiété et sur la qualité de la RV. Ces diverses tâches nous ont permis de répondre à plusieurs hypothèses concernant la parole, l'anxiété, la RV et le lien entre la parole et l’anxiété.
Cette étude est une 1e étape pour la validation de l’environnement virtuel. Des études supplémentaires sont nécessaires afin de l’améliorer et de confirmer statistiquement sa validité écologique.


File(s)

Document(s)

File
Access Mémoire, version finale 17.08.pdf
Description:
Size: 8.88 MB
Format: Adobe PDF
File
Access Erratum_Mémoire, version finale 17.08.pdf
Description: -
Size: 280.73 kB
Format: Adobe PDF

Annexe(s)

File
Access Mémoire, annexes 17.08.pdf
Description:
Size: 2.92 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Menjot, Pauline ULiège Université de Liège > Master logo., à fin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Total number of views 68
  • Total number of downloads 74










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.