Feedback

Faculté de Médecine
Faculté de Médecine
MASTER THESIS
VIEW 186 | DOWNLOAD 227

Quelle est la faisabilité de l'utilisation de l'hypnose via la réalité virtuelle chez des patients en état confusionnel aigu aux soins intensifs ?

Download
Baltus, Audrey ULiège
Promotor(s) : VANHAUDENHUYSE, Audrey ULiège ; Rousseaux, Floriane ULiège
Date of defense : 23-Jun-2021/25-Jun-2021 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/12243
Details
Title : Quelle est la faisabilité de l'utilisation de l'hypnose via la réalité virtuelle chez des patients en état confusionnel aigu aux soins intensifs ?
Author : Baltus, Audrey ULiège
Date of defense  : 23-Jun-2021/25-Jun-2021
Advisor(s) : VANHAUDENHUYSE, Audrey ULiège
Rousseaux, Floriane ULiège
Committee's member(s) : Grégoire, Charlotte ULiège
Dozo, Björn-Olav ULiège
Misset, Benoît ULiège
Language : French
Keywords : [fr] Réalité virtuelle, hypnose, soins intensifs, état confusionnel aigu, techniques complémentaires
Discipline(s) : Human health sciences > Public health, health care sciences & services
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en sciences de la santé publique, à finalité spécialisée patient critique
Faculty: Master thesis of the Faculté de Médecine

Abstract

[fr] Problème examiné : Ce mémoire explore la faisabilité d’implémenter l’hypnose combinée à la réalité virtuelle (HRV) chez des patients en état confusionnel aigu (ECA) en unité de soins-intensifs (USI).

Population étudiée : Les patients hospitalisés en USI adulte (B, C, D,) au CHU du Sart-Tilman entre le 30/07/2019 et le 8/10/2019, identifiés par les infirmiers·ières comme étant en ECA, ont été impliqués dans ce mémoire.

Méthode utilisée : Les observations, de type qualitative, ont été réalisées et retranscrites par l’investigatrice, la psychologue Rousseaux F. Tous les patients identifiés comme étant en ECA étaient vus par l’investigatrice qui réalisait un dépistage de l’ECA via la CAM-ICU. Chaque patient bénéficiait d’une visite minimum et plus selon sa volonté. L’HRV était proposée au patient potentiellement candidat à son utilisation. Si l’HRV n’était pas applicable, une induction hypnotique était proposée. En dernier recours, des suggestions positives étaient réalisées.

Résultats : Sur un total de 24 hospitalisations, 16 patients ont été inclus dans cette étude avec 31 visites réalisées. Dans les 4 patients diagnostiqués en ECA durant la visite, aucun n’a bénéficié de la mise en place de l’HRV. Seul un patient, dont le diagnostic de l’ECA fluctuait, a pu bénéficier de l’HRV. L’HRV a été placée à 7 reprises, durant lesquelles seulement deux patients ont réalisé l’entièreté de la séance d’hypnose. Dans les 24 visites n’ayant pas appliqué l’HRV, l’induction hypnotique a été réalisée à 13 reprises.

Conclusion : Les résultats ont montré que l’HRV n’a pas pu être appliquée chez les patients identifiés comme étant en ECA. Cependant, au vu de la variation des symptômes cliniques de l’ECA, l’HRV a pu être appliquée chez un patient en dehors des phases de confusion. La faisabilité de la mise en place de l’HRV en USI chez des patients en ECA reste encore à prouver.


File(s)

Document(s)

File
Access Audrey_Baltus_mémoire_mssp.pdf
Description: -
Size: 3.67 MB
Format: Adobe PDF
File
Access Erratum_Audrey_Baltus_mémoire_mssp.pdf
Description: -
Size: 203.26 kB
Format: Adobe PDF

Author

  • Baltus, Audrey ULiège Université de Liège > Master sc. santé publ., à finalité

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Grégoire, Charlotte ULiège Université de Liège - ULiège > GIGA Consciousness - Sensation & Perception Research Group
    ORBi View his publications on ORBi
  • Dozo, Björn-Olav ULiège Université de Liège - ULiège > Département médias, culture et communication > Département médias, culture et communication
    ORBi View his publications on ORBi
  • Misset, Benoît ULiège Centre Hospitalier Universitaire de Liège - CHU > Autres Services Médicaux > Service des soins intensifs
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 186
  • Total number of downloads 227










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.