Feedback

Faculté des Sciences
Faculté des Sciences
MASTER THESIS
VIEW 77 | DOWNLOAD 32

Les glissements de terrain meurtriers : Estimation du nombre de victimes en Afrique

Download
Gérard, Thomas ULiège
Promotor(s) : Vanmaercke, Matthias ULiège ; Dewitte, Olivier
Date of defense : 3-Sep-2021/7-Sep-2021 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/12576
Details
Title : Les glissements de terrain meurtriers : Estimation du nombre de victimes en Afrique
Translated title : [en] Deadly landslides: estimation of the number of victims in Africa
Author : Gérard, Thomas ULiège
Date of defense  : 3-Sep-2021/7-Sep-2021
Advisor(s) : Vanmaercke, Matthias ULiège
Dewitte, Olivier 
Committee's member(s) : Devillet, Guénaël ULiège
Gemenne, François ULiège
Ozer, Pierre ULiège
Language : French
Number of pages : 61
Keywords : [en] Landslide
[en] Fatalities
[en] Africa
Discipline(s) : Physical, chemical, mathematical & earth Sciences > Earth sciences & physical geography
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en sciences géographiques, orientation global change, à finalité approfondie
Faculty: Master thesis of the Faculté des Sciences

Abstract

[fr] Les glissements de terrain sont reconnus comme l’une des catastrophes naturelles majeures. Leurs impacts se chiffrent en plusieurs milliers de morts et plusieurs milliards de dollars de dégâts chaque année à travers le monde. Néanmoins, les impacts réels sont sous-estimés et les chiffres exacts sont inconnus, tout particulièrement en Afrique. L’objectif principal de cette recherche consistait à obtenir une meilleure estimation du nombre de victimes causées par les glissements de terrain chaque année dans le monde et en Afrique. Pour y parvenir, un modèle prédisant les taux de mortalité annuels a été construit et appliqué à l’échelle du globe. Le modèle prédit que chaque année 3044 personnes sont tuées par un glissement de terrain à travers le monde dont 1044 en Afrique. Ces taux de mortalité sont sous-estimés et inférieurs à ceux disponibles dans la littérature, par ailleurs également sous-estimés. Néanmoins, le modèle prédit que 34% des victimes des glissements de terrain dans le monde se trouvent en Afrique, ce qui est bien supérieur aux proportions disponibles dans la littérature. Nous disposons en outre d’informations sur la distribution spatiale des taux de mortalité. Cela nous a permis d’identifier le Rift-Kivu et l’Ethiopie comme les zones qui enregistrent le plus de victimes en Afrique. Ces résultats démontrent que ce type de modèle peut être très utile pour mieux évaluer les risques des glissements de terrain meurtriers. Calibrer le modèle avec une base de données améliorée et mieux prendre en considération la vulnérabilité des populations constituent deux voies permettant potentiellement d’obtenir des résultats plus précis lors de futures recherches.


File(s)

Document(s)

File
Access Thomas_GERARD_Memoire.pdf
Description:
Size: 3.51 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Gérard, Thomas ULiège Université de Liège > Mast. scienc. géogr. or. glob. chang. à fin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Devillet, Guénaël ULiège Université de Liège - ULiège > Département de géographie > Serv. d'étude en géographie éco. fond. et appliquée (Segefa)
    ORBi View his publications on ORBi
  • Gemenne, François ULiège Université de Liège - ULiège > Département de géographie > Service de géographie rurale (LAPLEC)
    ORBi View his publications on ORBi
  • Ozer, Pierre ULiège Université de Liège - ULiège > DER Sc. et gest. de l'environnement (Arlon Campus Environ.) > DER Sc. et gest. de l'environnement (Arlon Campus Environ.)
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 77
  • Total number of downloads 32










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.