Feedback

HEC-Ecole de gestion de l'Université de Liège
HEC-Ecole de gestion de l'Université de Liège
MASTER THESIS
VIEW 33 | DOWNLOAD 4

Existe-t-il un lien entre la participation active dans un milieu associatif et l'intention entrepreneuriale chez les jeunes ?

Download
Noé, Benjamin ULiège
Promotor(s) : Surlemont, Bernard ULiège
Date of defense : 24-Jan-2022/28-Jan-2022 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/13711
Details
Title : Existe-t-il un lien entre la participation active dans un milieu associatif et l'intention entrepreneuriale chez les jeunes ?
Translated title : [en] Is there a link between active participation in an associative environment and entrepreneurial intention among young people?
Author : Noé, Benjamin ULiège
Date of defense  : 24-Jan-2022/28-Jan-2022
Advisor(s) : Surlemont, Bernard ULiège
Committee's member(s) : Ooms, Frédéric ULiège
Language : French
Keywords : [fr] intention entrepreneuriale, facteurs d’influence, milieux associatifs, scoutisme, jeunes, compétences.
Discipline(s) : Business & economic sciences > Special economic topics (health, labor, transportation...)
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en sciences de gestion
Faculty: Master thesis of the HEC-Ecole de gestion de l'Université de Liège

Abstract

[fr] A l’heure où les jeunes créateurs d’entreprise captivent le monde, ce travail étudie les facteurs qui influencent la jeune génération.

De nombreuses recherches établissent les variables qui influencent l’intention entrepreneuriale. Les premiers facteurs d’influence sont des facteurs d’influence interne (le sexe et l’âge).En effet, l’expérience et le temps que l’on peut consacrer à son entreprise dépendent de l’âge et bien que le statut des femmes ait fortement évolué, il persiste des différences notables entre les deux sexes. Ensuite, les recherches mettent en lumière quatre facteurs d’influence externe. Tout d’abord, le parcours scolaire joue un rôle important. On constate que le niveau d’instruction est plus élevé chez les entrepreneurs que dans l’ensemble de la population. Ensuite, les mini-entreprises et l’enseignement de l’entrepreneuriat permettent aux jeunes de s’immerger dans le milieu de l’entreprise et de développer des compétences. Après, les facteurs sociaux tels que la famille, les proches, les collègues influencent les normes subjectives et donnent l’accès aux ressources nécessaires à la création d’une entreprise. Enfin, les facteurs économiques et culturels forgent les représentations sociales des jeunes.

Nous constatons que les recherches sur l’influence des milieux associatifs semblent inexistantes. Ce travail a pour objectif de combler ce manque de littérature. Nous émettons l’hypothèse de l’existence d’un lien entre la participation active dans les milieux associatifs et l’intention entrepreneuriale. Dans un second temps, nous énonçons l’hypothèse de l’existence d’un lien entre les compétences et l’intention entrepreneuriale.

Après la constitution d’un questionnaire, la collecte de données et l’analyse approfondie de celles-ci, nous sommes en mesure de vérifier ces deux hypothèses.

A l’aide d’un T-test d’échantillon indépendant nous démontrons que le niveau d’intention entrepreneuriale n’est pas significativement différent entre les membres de milieux associatifs et les non-membres. Cela signifie qu’il n’existe pas un lien entre le niveau d’intention entrepreneuriale et la participation active dans les milieux associatifs. Dans un second temps, nous confirmons l’existence d’une relation positive entre les compétences entrepreneuriales et l'intention entrepreneuriale grâce aux P-values des coefficients de corrélation. Il semble exister une corrélation positive entre l’intention entrepreneuriale et compétences, qu’elles soient entrepreneuriales ou issues du modèle EntreComp. Nous mettons également en avant le fait que les personnes affiliées dans un milieu associatif ont un niveau plus élevé de compétences EntreComp. Les individus qui occupent des postes à responsabilités au sein de ces milieux semblent avoir un niveau de compétences EntreComp plus élevé mais aussi un niveau de compétences entrepreneuriales plus haut. Néanmoins, nous constatons que malgré ce haut niveau de compétences, ils n’ont pas un niveau moyen d’intention significativement plus élevé que ceux qui n’occupent pas de poste à responsabilités.


File(s)

Document(s)

File
Access MEMOIRE BENJAMIN NOE.pdf
Description:
Size: 2.39 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Noé, Benjamin ULiège Université de Liège > Master sc. gest.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Ooms, Frédéric ULiège Université de Liège - ULiège > HEC Liège : UER > UER Management: Gestion internationale - Entrepreneuriat
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 33
  • Total number of downloads 4










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.