Feedback

Faculté des Sciences
Faculté des Sciences
MASTER THESIS
VIEW 34 | DOWNLOAD 24

Tendance post-pic du HCl stratosphérique dérivée de spectres solaires FTIR au sol et de simulations de modèles

Download
Thomas, Loïc ULiège
Promotor(s) : Mahieu, Emmanuel ULiège ; Chabrillat, Simon
Date of defense : 7-Sep-2023/8-Sep-2023 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/18676
Details
Title : Tendance post-pic du HCl stratosphérique dérivée de spectres solaires FTIR au sol et de simulations de modèles
Author : Thomas, Loïc ULiège
Date of defense  : 7-Sep-2023/8-Sep-2023
Advisor(s) : Mahieu, Emmanuel ULiège
Chabrillat, Simon 
Committee's member(s) : François, Louis ULiège
Fettweis, Xavier ULiège
Language : French
Number of pages : 96
Keywords : [fr] Chlorure d'hydrogène
[fr] Stratosphère
[fr] Protocole de Montréal
[fr] Réseau NDACC
[fr] Télédétection FTIR
Discipline(s) : Physical, chemical, mathematical & earth Sciences > Earth sciences & physical geography
Target public : Researchers
Professionals of domain
Student
General public
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en sciences géographiques, orientation global change, à finalité approfondie
Faculty: Master thesis of the Faculté des Sciences

Abstract

[fr] La couche d'ozone joue un rôle essentiel en absorbant les radiations ultraviolettes nocives
du soleil. Cependant, cette protection est menacée par des gaz tels que les CFCs et les
HCFCs, qui appauvrissent la couche d'ozone. Pour contrer cela, le Protocole de Montréal a
été établi en 1987 pour réduire et ensuite interdire leur production. Afin d’évaluer son
efficacité, il est essentiel de déterminer des tendances fiables pour caractériser précisément
l’évolution du chlore stratosphérique. Dans cette perspective, le chlorure d’hydrogène (HCl)
se démarque en tant qu’indicateur de contrôle le plus approprié. Bien que le protocole ait
réussi à réduire les émissions des gaz sources, les défis persistent dans la surveillance des
tendances des composés chlorés dans la stratosphère, en raison des changements de
circulation atmosphérique. Certaines études suggèrent que ces perturbations sont plus
prononcées dans la stratosphère inférieure. Cette étude vise à déterminer si les tendances
de HCl dans la stratosphère supérieure, mesurées par des spectromètres FTIR, sont plus
stables et représentatives que dans la stratosphère inférieure. Pour ce faire, des données
FTIR et modèles ont été analysées. Quatre bases de données de modèles différentes ont été
utilisées pour comparer les résultats. Des séries temporelles, des colonnes partielles de HCl,
ont été compilées pour les parties inférieure et supérieure de la stratosphère. Des méthodes
d'analyse de tendance ont ensuite été appliquées, incluant des ajustements saisonniers et
une approche de rééchantillonnage bootstrap pour évaluer les intervalles de confiance. La
signification statistique des tendances a été évaluée en prenant en compte l'autocorrélation
temporelle inhérente à ces données.


File(s)

Document(s)

File
Access S174785_Memoire_Thomas.pdf
Description:
Size: 4.85 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Thomas, Loïc ULiège Université de Liège > Mast. scienc. géogr. or. glob. chang. à fin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • François, Louis ULiège Université de Liège - ULiège > Département d'astrophys., géophysique et océanographie (AGO) > Modélisation du climat et des cycles biogéochimiques
    ORBi View his publications on ORBi
  • Fettweis, Xavier ULiège Université de Liège - ULiège > Département de géographie > Climatologie et Topoclimatologie
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 34
  • Total number of downloads 24










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.