Feedback

Faculté des Sciences
Faculté des Sciences
MASTER THESIS
VIEW 15 | DOWNLOAD 3

Diversité géographique des sifflements d'odontocètes en Polynésie française

Download
Cabanne, Elise ULiège
Promotor(s) : Parmentier, Eric ULiège ; Raick, Xavier ULiège
Date of defense : 4-Sep-2023/7-Sep-2023 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/18727
Details
Title : Diversité géographique des sifflements d'odontocètes en Polynésie française
Author : Cabanne, Elise ULiège
Date of defense  : 4-Sep-2023/7-Sep-2023
Advisor(s) : Parmentier, Eric ULiège
Raick, Xavier ULiège
Committee's member(s) : Das, Krishna ULiège
Jauniaux, Thierry ULiège
Language : French
Number of pages : 47
Discipline(s) : Life sciences > Environmental sciences & ecology
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en biologie des organismes et écologie, à finalité approfondie
Faculty: Master thesis of the Faculté des Sciences

Abstract

[fr] La communication acoustique est essentielle pour les espèces vivant dans des environnements peu propices à la communication visuelle, comme les odontocètes. Vu que les odontocètes émettent des sifflements distinctifs entre espèces, leurs sons peuvent être utilisés pour déterminer leur abondance et leur distribution. Cependant, en Polynésie française, aucune étude n'a encore étudié la répartition des odontocètes par des relevés acoustiques passifs. L’objectif de cette étude est d’évaluer les espèces d’odontocètes présentes en Polynésie française en utilisant des classifieurs développés pour deux autres régions géographiques afin de fournir une première évaluation de ces classifieurs et de répertorier l’éventuelle prépondérance dans une zone géographique de la Polynésie française ou une période de la journée. De mars 2018 à avril 2019, des enregistreurs acoustiques ont été installés sur six iles de trois archipels différents à trois profondeurs différentes. Au total, 4094 sifflements ont été relevés, permettant de recenser 7 espèces : Tursiops truncatus, Pseudorca crassidens, Stenella attenuata, Globicephala macrorhynchus, Steno bredanensis, Stenella longirostris et Peponocephala electra. Les classifieurs étant développés pour d’autres régions ils ont aussi incorrectement attribué un certain pourcentage des sons à deux espèces non présentes dans l’aire d’étude : Stenella coeruleoalba et Delphinus spp. Les résultats ont montré une abondance de Tursiops truncatus dans l’archipel des Tuamotu (surtout dans les îles nord), une abondance du genre Stenella dans l’archipel de la Société et un caractère de l’émission des sifflements majoritaire le matin et le soir. Une différence entre les deux archipels, un gradient décroissant nord/sud dans les Tuamotu et une période d’activité de repos en journée sont retrouvés dans la littérature et collent aux résultats acoustiques observés. Les méthodes d'acoustique passive peuvent servir d'indicateur pour la distribution des espèces. Cependant, pour éviter toute mauvaise interprétation des classifieurs, il est préférable de combiner cette approche avec des méthodes visuelles.


File(s)

Document(s)

File
Access Mémoire_CABANNE_Elise_2023.pdf
Description:
Size: 2 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Cabanne, Elise ULiège Université de Liège > Master biol. orga. & écol., fin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Das, Krishna ULiège Université de Liège - ULiège > Département de Biologie, Ecologie et Evolution > Océanographie biologique
    ORBi View his publications on ORBi
  • Jauniaux, Thierry ULiège Université de Liège - ULiège > Département de morphologie et pathologie (DMP) > Département de morphologie et pathologie (DMP)
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 15
  • Total number of downloads 3










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.