Feedback

HEC-Ecole de gestion de l'Université de Liège
HEC-Ecole de gestion de l'Université de Liège
MASTER THESIS
VIEW 18 | DOWNLOAD 0

La mise en œuvre de la pluriannualité budgétaire en Côte d'Ivoire et la performance de l'action publique: le cas du ministère de la fonction publique.

Download
Kouakou, Kouadio ULiège
Promotor(s) : Jurion, Bernard ULiège
Date of defense : 7-Sep-2023 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/18826
Details
Title : La mise en œuvre de la pluriannualité budgétaire en Côte d'Ivoire et la performance de l'action publique: le cas du ministère de la fonction publique.
Author : Kouakou, Kouadio ULiège
Date of defense  : 7-Sep-2023
Advisor(s) : Jurion, Bernard ULiège
Committee's member(s) : Mainetti, Nicolas 
Girin, Anne ULiège
Language : French
Number of pages : 110
Keywords : [fr] Pluriannualité budgétaire
[fr] Performance de l'action publique
Discipline(s) : Business & economic sciences > Economic systems & public economics
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en sciences de gestion
Faculty: Master thesis of the HEC-Ecole de gestion de l'Université de Liège

Abstract

[fr] Depuis quelques années, la Côte d’Ivoire s’est engagée dans un vaste processus de réformes des finances publiques, en vue d’assainir et de renforcer le système de gestion de ses ressources publiques.
Cette réforme, même si elle résulte d’une obligation d’alignement sur les mécanismes internationaux, en vue d’adopter les meilleures pratiques en matière de gestion des finances publiques, met en évidence la volonté des autorités administratives et politiques de construire une nouvelle administration publique plus performante et capable de répondre aux exigences de la « Nouvelle Gestion Publique (en anglais New Public Management) ». Une nouvelle orientation stratégique dans la gestion des affaires publiques qui s’impose à la suite de plusieurs rencontres internationales sur la « Nouvelle Gestion Publique » et sur le développement, à partir de l’an 2000.
Il s’agit là dans une telle approche de passer de la logique des moyens, mise en œuvre dès 1960, où l’Administration Publique était centrée sur son propre fonctionnement, une administration de procédures, de dépenses, à une gestion moderne de l’Etat dont les actions et les réalisations doivent produire des résultats réels et des changements socio-économiques.
Aussi, Cette nouvelle approche managériale : la programmation budgétaire pluriannuelle, inspirée des principes et orientations de la « Nouvelle Gestion Publique », est le fondement de notre intérêt scientifique pour cette recherche. Elle consiste à présenter et à analyser cette « nouvelle approche de la gestion publique » en Côte d’Ivoire, exécutée au sein d’une entité administrative spécifique.
Dans cette perspective, nous présentons, dans la première partie, “le contexte général” de la mise en œuvre du « budget programme axé sur les performances » en Côte d’Ivoire. Ensuite, dans la deuxième partie, nous présentons et analysons “les fondements théoriques” de la mise en œuvre de la pluriannualité budgétaire ainsi qu’“une approche conceptuelle” qui répondent à l’exigence de ce travail de recherche. A la suite de cette approche théorique, il est question, dans la troisième partie, de rendre compte de “la réalité de l’opérationnalisation du cadre budgétaire pluriannuel” au niveau de l’Administration Publique de Côte d’Ivoire et en analyser les résultats obtenus, en termes d’“impacts socio-économiques”.
Dès lors, il convient, à l’issue de notre analyse, de définir des axes de propositions pouvant servir à consolider et à améliorer la pratique du « cadre budgétaire pluriannuel » en Côte d’Ivoire.


File(s)

Document(s)

File
Access s207402KouadioKOUAKOU2023S2UliegeESFAM.pdf
Description:
Size: 699.49 kB
Format: Adobe PDF

Author

  • Kouakou, Kouadio ULiège Université de Liège > Master sc. gest.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Total number of views 18
  • Total number of downloads 0










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.