Feedback

Faculté des Sciences
Faculté des Sciences
MASTER THESIS
VIEW 20 | DOWNLOAD 5

Les plantations de conifères à l'échelle du paysage appauvrissent-elles la diversité aviaire locale ?

Download
Valentini, Simon ULiège
Promotor(s) : Hambuckers, Alain ULiège ; Delcourt, Johann ULiège
Date of defense : 4-Sep-2023/7-Sep-2023 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/18932
Details
Title : Les plantations de conifères à l'échelle du paysage appauvrissent-elles la diversité aviaire locale ?
Author : Valentini, Simon ULiège
Date of defense  : 4-Sep-2023/7-Sep-2023
Advisor(s) : Hambuckers, Alain ULiège
Delcourt, Johann ULiège
Committee's member(s) : Dufrêne, Marc ULiège
Denayer, Dorothée ULiège
Language : French
Number of pages : 37
Discipline(s) : Life sciences > Environmental sciences & ecology
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en biologie des organismes et écologie, à finalité spécialisée en biologie de la conservation : biodiversité et gestion
Faculty: Master thesis of the Faculté des Sciences

Abstract

[fr] Depuis l'arrivée de l'Homme dans la région des Hautes Fagnes, le paysage a subi d'importantes transformations causées par des activités telles que le défrichage, les pratiques agropastorales et la plantation de conifères à grande échelle. Ces peuplements exotiques ont des conséquences non négligeables sur l’environnement. Dans ce contexte, nous avons émis l’hypothèse que la proportion de plantations de conifères dans l’environnement d’un habitat donné provoque une perturbation intermédiaire, c’est-à-dire que la diversité sera maximale à un niveau intermédiaire de plantations autour de l’habitat ciblé.
Pour tester notre hypothèse, nous avons évalué l’impact de la proportion de plantations de conifères sur la diversité aviaire dans la région des Hautes Fagnes et de l’Hertogenwald. Nous avons utilisé une technologie en pleine expansion qui consiste à relever la diversité au moyen d’enregistrements acoustiques analysés par intelligence artificielle. Nous avons ensuite tenté de mettre en relation ces résultats avec la proportion de conifères dans le paysage entourant les sites d’observation au moyen de modèles de régression. Les sites étaient soit des forêts de conifères, soit des forêts de feuillus, soit des landes.
Nos résultats montrent que la forêt feuillue est la plus diversifiée en nombre d’espèces d’oiseaux suivie par la forêt de conifères et enfin le milieu ouvert. Cependant, les sites ouverts présentent une diversité fonctionnelle plus grande. Nous n’avons pas pu démontrer que la proportion de conifères dans le paysage entourant les sites d’enregistrement avait un effet significatif sur nos 3 indicateurs de diversité (alpha, H’ et FDis) sauf dans un cas. Nous avons démontré que la plupart des espèces détectées étaient des espèces peu influencées par le type de site mais que chaque type présentait quelques espèces spécialistes. Notre étude a montré que la proportion de conifères engendre un turnover d’espèces tendant à enrichir les sites en espèces plutôt inféodées aux conifères.
En conclusion, l’introduction de conifères dans la forêt feuillue indigène a diminué localement la diversité aviaire mais a augmenté cette diversité à l’échelle du paysage.


File(s)

Document(s)

File
Access Valentini_Simon_texte.pdf
Description:
Size: 2 MB
Format: Adobe PDF

Annexe(s)

File
Access Valentini_Simon_annexes.pdf
Description:
Size: 4.95 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Valentini, Simon ULiège Université de Liège > Master biol. orga. & écol., fin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Dufrêne, Marc ULiège Université de Liège - ULiège > Département GxABT > Biodiversité et Paysage
    ORBi View his publications on ORBi
  • Denayer, Dorothée ULiège Université de Liège - ULiège > DER Sc. et gest. de l'environnement (Arlon Campus Environ.) > DER Sc. et gest. de l'environnement (Arlon Campus Environ.)
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 20
  • Total number of downloads 5










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.