Feedback

HEC-Ecole de gestion de l'Université de Liège
HEC-Ecole de gestion de l'Université de Liège
MASTER THESIS
VIEW 37 | DOWNLOAD 0

Comparaison de la fiscalité immobilière en Belgique, en France et au Luxembourg. Analyse des incidences sur les investissements

Download
Delville, Olivier ULiège
Promotor(s) : Brévière, Isabelle ULiège
Date of defense : 23-Aug-2023/8-Sep-2023 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/19045
Details
Title : Comparaison de la fiscalité immobilière en Belgique, en France et au Luxembourg. Analyse des incidences sur les investissements
Author : Delville, Olivier ULiège
Date of defense  : 23-Aug-2023/8-Sep-2023
Advisor(s) : Brévière, Isabelle ULiège
Committee's member(s) : Richelle, Isabelle ULiège
Language : French
Number of pages : 90
Keywords : [fr] fiscalité immobilière, Luxembourg, France, Belgique, plus-value, investissement immobilier
Discipline(s) : Business & economic sciences > Multidisciplinary, general & others
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en sciences de gestion, à finalité spécialisée en management général (Horaire décalé)
Faculty: Master thesis of the HEC-Ecole de gestion de l'Université de Liège

Abstract

[fr] En Belgique, l'investissement immobilier est soutenu par des mesures fiscales favorables, telles que les déductions d'intérêts hypothécaires et les amortissements en capital. Ces incitations permettent aux investisseurs immobiliers de maximiser leurs rendements renforçant ainsi l'attrait de l'investissement immobilier. Néanmoins, en comparant le marché immobilier belge avec ses pays limitrophes, il peut être tentant pour le candidat investisseur de passer la frontière pour acheter un bien immobilier dans un autre pays. La France, grâce à ses prix plus bas dans certaines régions, offre souvent un rendement brut attrayant tandis que le Luxembourg a connu ces dernières années une croissance insolente des prix de l’immobilier. Il faut toutefois considérer que les systèmes fiscaux de ces pays sont bien différents du nôtre en matière immobilière. Il est donc nécessaire d’en étudier la fiscalité avant de se lancer. Par ailleurs, une étude approfondie de ces systèmes permettra de donner des pistes pour une réforme fiscale donnant plus d’équité. Alors que nous devons moderniser notre bâti pour répondre aux enjeux environnementaux et que l’accès à la propriété devient plus difficile, il serait temps de dépoussiérer notre système fiscal immobilier afin de répondre adéquatement à ces enjeux. Ce travail sera divisé en plusieurs parties, il traitera d’abord brièvement des marchés immobiliers belge, luxembourgeois et français. Les prix moyens, le nombre de transactions ainsi que le volume de transactions seront étudiés. Ensuite, une analyse approfondie sera faite pour chaque pays de la fiscalité immobilière. Cette analyse comptera trois parties qui correspondent aux grandes phases de l’investissement : l’acquisition, l’exploitation et la revente. Pour chaque pays, un exemple chiffré illustrera l’impact de la fiscalité sur le rendement. A la lumière de ces exemples, un bilan sera dressé pour mettre en exergue les avantages fiscaux que le système belge procure comparativement aux autres pays étudiés. Ces avantages seront traités de manière critique offrant des pistes à suivre en vue d’une réforme fiscale offrant plus d’équité.


File(s)

Document(s)

File
Access S202880-Delville-TFE-Fiscalité-Immo.pdf
Description:
Size: 1.36 MB
Format: Adobe PDF
File
Access Erratum_S202880-Delville-TFE-Fiscalité-Immo.pdf
Description: -
Size: 1.36 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Delville, Olivier ULiège Université de Liège > Master sc. gestion, à fin. (H.D.)

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Total number of views 37
  • Total number of downloads 0










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.